share_book
Envoyer cet article par e-mail

Descartes et la causa sui : Autoproduction divine, autodétermination humaine

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Descartes et la causa sui : Autoproduction divine, autodétermination humaine

Descartes et la causa sui : Autoproduction divine, autodétermination humaine

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Descartes et la causa sui : Autoproduction divine, autodétermination humaine"

Quel est le sens métaphysique, anthropologique et éthique de la statique cartésienne ? Quelle est la dynamique qui la sous-tend ? Nous comptons poser ces questions au texte cartésien à travers une double réflexion sur la causa sui divine (l'autoproduction efficiente de Dieu) et la causa sui humaine (l'autodétermination, elle aussi efficiente, de la volonté). Il s'agit là de problèmes qui n'ont cessé d'entretenir les polémiques autour de la philosophie cartésienne. Au-delà des controverses théologiques, ils touchent aujourd'hui un problème plus général : l'insertion de la philosophie cartésienne dans l'histoire de la constitution onto-théo-logique de la métaphysique. Nous voulons ici, en nous appuyant sur une étude comparatiste des textes fondateurs de la métaphysique cartésienne et de la métaphysique du néoplatonisme antique et renaissant, dépasser ce schéma herméneutique pour comprendre la causa sui cartésienne dans sa relation intime à une philosophie qui accorde une place centrale à l'énergie de l'esprit humain. Aussi la volonté humaine doit-elle être repensée, à l'encontre des interprétations augustinisantes de la liberté cartésienne, comme origine d'un authentique pouvoir dynamique et créateur. A travers l'étude de la métaphysique cartésienne se joue une autre généalogie de la pensée humaniste moderne, à même de dépasser les apories liées au schéma onto-théo-logique heideggerien.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 220  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.4cmx22.6cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Librairie Philosophique Vrin Paru le
  • Collection : Philologie et mercure
  • ISBN :  2711617246
  • EAN13 :  9782711617241
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

D'autres livres de Thierry Gontier

Le vocabulaire de Bacon

On oublie trop souvent l'importance de la dimension pédagogique du projet de Bacon. Il ne s'agit pas seulement de poser les fondements théoriques d'une nouvelle épistèmè, mais aussi et surtout d'engager très concrètement un nouveau rapport de l'homme au monde à travers une pratique [....]...

La question de l'animal Les origines du débat moderne

L'origine des Temps modernes voit la naissance d'un nouveau type de discours sur la nature des animaux, très éloigné des discours traditionnels, antiques et médiévaux. Ces discours ne sauraient simplement être compris comme le fruit de la " nouvelle science ". Ils relèvent plus généralement...

Voir tous les livres de Thierry Gontier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Quel est le sens métaphysique, anthropologique et éthique de la statique cartésienne ? Quelle est la dynamique qui la sous-tend ? Nous comptons poser ces questions au texte cartésien à travers une double réflexion sur la causa sui divine (l'autoproduction efficiente de Dieu) et la causa sui humaine (l'autodétermination, elle aussi efficiente, de la volonté). Il s'agit là de problèmes qui n'ont cessé d'entretenir les polémiques autour de la philosophie cartésienne. Au-delà des controverses théologiques, ils touchent aujourd'hui un problème plus général : l'insertion de la philosophie cartésienne dans l'histoire de la constitution onto-théo-logique de la métaphysique. Nous voulons ici, en nous appuyant sur une étude comparatiste des textes fondateurs de la métaphysique cartésienne et de la métaphysique du néoplatonisme antique et renaissant, dépasser ce schéma herméneutique pour comprendre la causa sui cartésienne dans sa relation intime à une philosophie qui accorde une place centrale à l'énergie de l'esprit humain. Aussi la volonté humaine doit-elle être repensée, à l'encontre des interprétations augustinisantes de la liberté cartésienne, comme origine d'un authentique pouvoir dynamique et créateur. A travers l'étude de la métaphysique cartésienne se joue une autre généalogie de la pensée humaniste moderne, à même de dépasser les apories liées au schéma onto-théo-logique heideggerien.