share_book
Envoyer cet article par e-mail

Théorie de l'agir communicationnel, tome 1 : Rationnalité de l'action et rationnalisation de la société

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Théorie de l'agir communicationnel, tome 1 : Rationnalité de l'action et rationnalisation de la société

Théorie de l'agir communicationnel, tome 1 : Rationnalité de l'action et rationnalisation de la société

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Théorie de l'agir communicationnel, tome 1 : Rationnalité de l'action et..."

Depuis la première génération des élèves de Hegel, la philosophie tente d'aborder le medium de la pensée postmétaphysique. Sous ces prémisses, la Théorie de l'agir communicationnel tente de poursuivre l'élaboration de quatre thèmes de la pensée postmétaphysique. Par les concepts complémentaires de monde vécu et d'agir communicationnel, j'entends donner tout son sérieux à cette mise en situation de la raison qui, de Dilthey à Sartre et Merleau-Ponty en passant par Heidegger, ne fut accomplie que dans la dépendance à l'égard de la philosophie de la conscience. Une raison incarnée dans l'agir communicationnel permet d'appréhender l'ensemble dialectique que composent l'ouverture langagière au monde et les procès d'apprentissage dans le monde. En analysant la base de validité des discours, je voudrais surmonter le logocentrisme qui a marqué effectivement la tradition occidentale. L'ontologie était fixée sur l'étant en sa totalité, la philosophie de la conscience, sur le sujet qui se représente des objets, et l'analyse du langage, sur le discours constatant des faits, et par là, sur le primat de la proposition assertorique. On peut dissiper cette étroitesse de vue sans que la raison en tant que telle s'en trouve dénoncée. Sur cette voie, on peut prendre congé du concept d'Absolu mais également de la pensée totalisante de la philosophie de la réflexion s'incluant elle-même avec le monde (Kant, Hegel). Bien qu'elle travaille ces thèmes de pensée philosophiques, la théorie de l'agir communicationnel demeure en son noyau une théorie de la société.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Dimensions :  3.2cmx15.4cmx22.8cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : L'espace du politique
  • ISBN :  2213018936
  • EAN13 :  9782213018935
  • Classe Dewey :  302
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Marc Ferry

La question de l'Histoire.

Le thème d'une " raison dans l'Histoire " a été largement discrédité au cours du XXe siècle, par suite des critiques de la raison historique, jusqu'à accomplir une véritable destruction de l'idée d'Histoire universelle. En voulant prendre congé de la métaphysique, la philosophie [....]...

Europe, la voie kantienne : Essai sur l'identité post-nationale

L'intégration européenne n'obéit pas au schéma vertical d'une intégration étatique. Elle suit plutôt le schéma horizontal d'une intégration cosmopolitique. Son référent juridique n'est plus strictement constitué par les droits de l'homme, mais aussi bien par les droits des peuples. Ce n'...

La République crépusculaire : Comprendre le projet européen

L'Europe est-elle cet objet non identifié et non identifiable que l'on ne saurait même plus dire " politique " ? Et pour conjurer le " malaise européen ", n'aurait-on que cette alternative : ou bien réactiver l'identité nationale, ou bien forcer la marche vers les " Etats-Unis d'Europe " ? Or, ...

Voir tous les livres de Jean-Marc Ferry

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Depuis la première génération des élèves de Hegel, la philosophie tente d'aborder le medium de la pensée postmétaphysique. Sous ces prémisses, la Théorie de l'agir communicationnel tente de poursuivre l'élaboration de quatre thèmes de la pensée postmétaphysique. Par les concepts complémentaires de monde vécu et d'agir communicationnel, j'entends donner tout son sérieux à cette mise en situation de la raison qui, de Dilthey à Sartre et Merleau-Ponty en passant par Heidegger, ne fut accomplie que dans la dépendance à l'égard de la philosophie de la conscience. Une raison incarnée dans l'agir communicationnel permet d'appréhender l'ensemble dialectique que composent l'ouverture langagière au monde et les procès d'apprentissage dans le monde. En analysant la base de validité des discours, je voudrais surmonter le logocentrisme qui a marqué effectivement la tradition occidentale. L'ontologie était fixée sur l'étant en sa totalité, la philosophie de la conscience, sur le sujet qui se représente des objets, et l'analyse du langage, sur le discours constatant des faits, et par là, sur le primat de la proposition assertorique. On peut dissiper cette étroitesse de vue sans que la raison en tant que telle s'en trouve dénoncée. Sur cette voie, on peut prendre congé du concept d'Absolu mais également de la pensée totalisante de la philosophie de la réflexion s'incluant elle-même avec le monde (Kant, Hegel). Bien qu'elle travaille ces thèmes de pensée philosophiques, la théorie de l'agir communicationnel demeure en son noyau une théorie de la société.