share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le modèle français: Grandeur et décadence

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le modèle français: Grandeur et décadence

Le modèle français: Grandeur et décadence

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le modèle français: Grandeur et décadence"

"La France est mal dans son être" diagnostique Jacques Lesourne au début de son livre bref (204 pages) et vigoureux. Le chômage, la violence urbaine et d'autres maux ne suffisent pas à expliquer le "mal-être". Il faut pour le comprendre s'intéresser à ce qu'était le modèle français des années 50 : un compromis entre les marxistes et la démocratie chrétienne, arbitré par la technocratie d'État. "Pendant trente ans la France a été sur le plan économique une Union soviétique qui a réussi". En effet, les méthodes dirigistes pouvaient déboucher sur des résultats positifs tant qu'il s'agissait de construire des industrie lourdes, l'EDF ou des industries d'armement. En plus, des entreprises ne demandant rien à l'État remplissaient l'espace qu'il laissait libre (contrairement au système soviétique). Mais avec la mondialisation et la formidable poussée des techniques nouvelles, les habitudes sont déstabilisées, les positions acquises s'écroulent. On passe du souci de rattraper des retards à celui d'assurer une forte rentabilité. On vivait à l'ombre de l'État. On est soumis aux vents violents de la concurrence. Les Français ne sont pas habitués à cela. Leur modèle colbertiste et dirigiste s'écroulant, l'État perdant une partie de ses pouvoirs, ils ne savent plus à quel saint se vouer. Alors ils prennent peur et accusent "l'étranger". Si la société française ne s'attaque pas à l'origine de ses problèmes, qui est en elle-même, elle risque de s'enfermer dans un régime fait d'inégalités, de refus de l'extérieur et conduisant au déclin. -- Michel Drancourt --

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 204  pages
  • Dimensions :  1.4cmx14.0cmx21.6cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Odile Jacob Paru le
  • Collection : HISTOIRE ET DOCUMENT
  • ISBN :  2738106145
  • EAN13 :  9782738106148
  • Classe Dewey :  330.944
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Lesourne

Leçons de microéconomie évolutionniste

Il s'agit d'un livre de microéconomie : il traite donc du comportement d'agents singuliers, individus ou entreprises, sur un marché imprévisible auquel ils s'adaptent par apprentissage, par mimétisme ou par hasard en choisissant intuitivement le bon comportement. Les auteurs décrivent tour à t...

La recherche et l'innovation en France

La crise a bien montré la nécessité de développer notre résistance aux chocs internationaux. La recherche et l'innovation jouent, on le sait, un rôle majeur dans la préparation de la société de demain. Dans ce domaine, le paysage français est en profonde mutation depuis le lancement de ré...

La Recherche et l'Innovation en France

Alors que les effets de la crise se font durement sentir, la recherche et l'innovation sont convoquées pour renouer avec une croissance durable. Le paysage français avant été profondément remodelé depuis 2003, les attentes sont fortes. Cet ouvrage dresse d'abord un panorama du système frança...

La Recherche et l'Innovation en France : FutuRIS 2007

Le paysage français de la recherche et de l'innovation a été profondément remodelé depuis 2005 par une série de réformes majeures. Cet ouvrage, deuxième opus d'une série annuelle, offre une vision à la fois synthétique et documentée des évolutions en cours. Il est le fruit des travaux m...

Voir tous les livres de Jacques Lesourne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

"La France est mal dans son être" diagnostique Jacques Lesourne au début de son livre bref (204 pages) et vigoureux. Le chômage, la violence urbaine et d'autres maux ne suffisent pas à expliquer le "mal-être". Il faut pour le comprendre s'intéresser à ce qu'était le modèle français des années 50 : un compromis entre les marxistes et la démocratie chrétienne, arbitré par la technocratie d'État. "Pendant trente ans la France a été sur le plan économique une Union soviétique qui a réussi". En effet, les méthodes dirigistes pouvaient déboucher sur des résultats positifs tant qu'il s'agissait de construire des industrie lourdes, l'EDF ou des industries d'armement. En plus, des entreprises ne demandant rien à l'État remplissaient l'espace qu'il laissait libre (contrairement au système soviétique). Mais avec la mondialisation et la formidable poussée des techniques nouvelles, les habitudes sont déstabilisées, les positions acquises s'écroulent. On passe du souci de rattraper des retards à celui d'assurer une forte rentabilité. On vivait à l'ombre de l'État. On est soumis aux vents violents de la concurrence. Les Français ne sont pas habitués à cela. Leur modèle colbertiste et dirigiste s'écroulant, l'État perdant une partie de ses pouvoirs, ils ne savent plus à quel saint se vouer. Alors ils prennent peur et accusent "l'étranger". Si la société française ne s'attaque pas à l'origine de ses problèmes, qui est en elle-même, elle risque de s'enfermer dans un régime fait d'inégalités, de refus de l'extérieur et conduisant au déclin. -- Michel Drancourt --