share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Cocaïne des tourbières

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Cocaïne des tourbières

La Cocaïne des tourbières

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Cocaïne des tourbières"

Réunis, journal d Irlande, Chroniques irlandaises et La Cocaïne des tourbières forment une trilogie unique en son genre. On y trouve le meilleur de multiples séjours d'Hervé Jaouen en Irlande au cours de ces vingt-cinq dernières années. Il nous emmène au milieu des paysages, dans les pubs, au bord des rivières, dans les farmhouses, sur les lacs, à la rencontre d'une Irlande rêvée par ceux qui n'y sont jamais allés et retrouvée par ceux qui ne pensent qu'à y retourner. La Cocaïne des tourbières clôt cette trilogie, et « le seul risque que prend le lecteur, c'est de ressentir soi-même l'ivresse de partager le plaisir subtil de la conversation d'apparence banale, l'émotion ressentie devant un paysage, l'anecdote qui révèle le tempérament rêveur de l'Irlandais et ses touchantes contradictions ». (Daniel Morvan, Ar Men.)

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 287  pages
  • Dimensions :  2.0cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 59.0g
  • Editeur :   Ouest-France Paru le
  • ISBN :  2737329795
  • EAN13 :  9782737329791
  • Classe Dewey :  846
  • Langue : Français

D'autres livres de Hervé Jaouen

Merci de fermer la porte

Un jeune employé de banque qui s'abrite derrière un éternel sourire et décourage tous ceux qui cherchent à percer ses secrets ; un vieux négociant en vins qui dort sur un trésor familial et semble planer hors du temps ; deux jeunes filles dans un café, qui fêtent un événement ...

Prix : 62 DH
Les filles de Roz-Kelenn

Dur à la tâche, entreprenant et autoritaire, Fanch Goasdoué s'afuruie dès sa jeunesse comme une figure de fermier exemplaire. Avec sa mère, maîtresse femme sortie de la misère à force de courage et de travail, il s'acharne à transformer la petite métairie de Roz-Kelenn en un domaine [.....

Ceux de Menglazeg

1982, au hameau de Menglazeg, au coeur des montagnes Noires de Cornouaille. En rentrant du travail, Sylviane, dix-huit ans, croit apercevoir sous les remous de l'Aulne en crue le toit d'une voiture où pourraient se trouver, noyés, sa mère, son petit frère et sa petite soeur. Réalité atroce ou ...

Ceux de Ker-Askol

Ceux de Ker-Askol raconte le destin tragique d'une jeune Bretonne, Maï-Yann, au début du XXe siècle. Encore enfant, elle a été séparée de sa soeur Jabel et conduite dans un couvent de Haute-Savoie. A l'âge du noviciat, un homme abuse de sa naïveté. Pour étouffer le scandale, les religieus...

Voir tous les livres de Hervé Jaouen

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Réunis, journal d Irlande, Chroniques irlandaises et La Cocaïne des tourbières forment une trilogie unique en son genre. On y trouve le meilleur de multiples séjours d'Hervé Jaouen en Irlande au cours de ces vingt-cinq dernières années. Il nous emmène au milieu des paysages, dans les pubs, au bord des rivières, dans les farmhouses, sur les lacs, à la rencontre d'une Irlande rêvée par ceux qui n'y sont jamais allés et retrouvée par ceux qui ne pensent qu'à y retourner. La Cocaïne des tourbières clôt cette trilogie, et « le seul risque que prend le lecteur, c'est de ressentir soi-même l'ivresse de partager le plaisir subtil de la conversation d'apparence banale, l'émotion ressentie devant un paysage, l'anecdote qui révèle le tempérament rêveur de l'Irlandais et ses touchantes contradictions ». (Daniel Morvan, Ar Men.)