share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ecosophies La philosophie à l'épreuve de l'écologie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ecosophies La philosophie à l'épreuve de l'écologie

Ecosophies La philosophie à l'épreuve de l'écologie

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ecosophies La philosophie à l'épreuve de l'écologie"

Les réflexions que les processus multiformes de dégradation de la nature ont pu susciter ces dernières décennies ont eu pour étrange effet de rétablir des frontières là où la crise environnementale elle-même, de par son caractère essentiellement global, les avait en premier lieu effacées. C est ainsi que les différentes approches des problèmes environnementaux mises en uvre en Europe et dans les pays anglosaxons ont eu tendance à continuer leur chemin les unes à côté des autres, chacune n ayant d égards que pour soi-même, sans véritablement réussir à se croiser et à tirer bénéfice de leurs différences mêmes. Le paradoxe veut que des uvres aussi importantes et novatrices que celles de Hans Jonas, Peter Sloterdijk et Bruno Latour, d une part, et de Holmes Rolston, John Baird Callicott et Arne Næss, de l autre, qui sont loin de s ignorer au sein de leur communauté philosophique d origine, semblent ne plus rien avoir à se dire passé la ligne des monts, le cours d un fleuve ou l espace d une mer, comme si leur objet de réflexion n était pas au fond le même. Tout se passe comme si un océan de pensée retenait à domicile, de chaque côté de l Atlantique, les problématiques élaborées par l éthique environnementale et celles issues des travaux des philosophes continentaux. En regroupant pour la première fois des contributions de penseurs américains et français portant sur des questions connexes, l ambition du présent ouvrage est d ouvrir un espace commun d interlocution, et d exposer, de manière synthétique, les enjeux actuels d une philosophie de l écologie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 296  pages
  • Dimensions :  3.0cmx12.4cmx19.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   éditions Mf Paru le
  • Collection : Dehors
  • ISBN :  2915794421
  • EAN13 :  9782915794427
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

D'autres livres de  Catherine Larrère

Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence

Aux antipodes d'une fresque pittoresque retraçant l'histoire tumultueuse de l'Empire romain sur le thème de la grandeur et de la décadence, ces Considérations et ces Réflexions sont bien plutôt deux textes de réflexion politique : Montesquieu, par une argumentation limpide et lapidaire qui...

La philosophie morale de kant

La philosophie morale de Kant est-elle un formalisme abstrait et vide, incapable d'engendrer des actes moraux effectifs dans le monde historique ? Peut-elle se renverser en son contraire, un immoralisme arbitraire de la subjectivité triomphante, en raison du caractère tautologique et [....]...

Trois essais sur l'éthique économique et sociale

Après avoir brossé un panorama des fondements de l'éthique économique et sociale, Christian Arnsperger ébauche une analyse inspirée du fonctionnement de la société économique moderne. Catherine Larrère nous invite, pour sa part, à replacer la nature comme médiatrice entre les deux ordres...

Voir tous les livres de  Catherine Larrère

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les réflexions que les processus multiformes de dégradation de la nature ont pu susciter ces dernières décennies ont eu pour étrange effet de rétablir des frontières là où la crise environnementale elle-même, de par son caractère essentiellement global, les avait en premier lieu effacées. C est ainsi que les différentes approches des problèmes environnementaux mises en uvre en Europe et dans les pays anglosaxons ont eu tendance à continuer leur chemin les unes à côté des autres, chacune n ayant d égards que pour soi-même, sans véritablement réussir à se croiser et à tirer bénéfice de leurs différences mêmes. Le paradoxe veut que des uvres aussi importantes et novatrices que celles de Hans Jonas, Peter Sloterdijk et Bruno Latour, d une part, et de Holmes Rolston, John Baird Callicott et Arne Næss, de l autre, qui sont loin de s ignorer au sein de leur communauté philosophique d origine, semblent ne plus rien avoir à se dire passé la ligne des monts, le cours d un fleuve ou l espace d une mer, comme si leur objet de réflexion n était pas au fond le même. Tout se passe comme si un océan de pensée retenait à domicile, de chaque côté de l Atlantique, les problématiques élaborées par l éthique environnementale et celles issues des travaux des philosophes continentaux. En regroupant pour la première fois des contributions de penseurs américains et français portant sur des questions connexes, l ambition du présent ouvrage est d ouvrir un espace commun d interlocution, et d exposer, de manière synthétique, les enjeux actuels d une philosophie de l écologie.