share_book
Envoyer cet article par e-mail

La guerre d'Espagne : Un déluge de feu et d'images

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La guerre d'Espagne : Un déluge de feu et d'images

La guerre d'Espagne : Un déluge de feu et d'images

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La guerre d'Espagne : Un déluge de feu et d'images"

Dès les premiers jours du soulèvement franquiste contre la République espagnole, la presse française dépêche un nombre impressionnant de journalistes et de photographes dans la Péninsule en affrétant des avions spéciaux. Un déluge d'images envahit les unes des journaux et les couvertures des magazines. La guerre civile espagnole marque une révolution dans l'histoire de la presse illustrée. Les envoyés spéciaux captent les moments décisifs du conflit en prenant des clichés dont certains deviendront mythiques. Ils bravent une censure impitoyable et risquent leur vie en se rendant sur les différents fronts. Des appareils modernes comme le Leica ou le Rolleiflex leur permettent d'être au coeur de l'action. Certaines photographies connaissent une diffusion mondiale et contribuent à théâtraliser le conflit et ses enjeux. Les photoreporters transmettent une information plus ou moins objective selon leur degré d'engagement et leur sympathie pour l'un ou l'autre camp. La presse française oscille constamment entre information et propagande. Elle contribue à propager l'idée d'une " croisade " nationaliste opposée à une " geste " républicaine et mythifie certains événements ou acteurs du conflit. Par sa médiatisation, la guerre d'Espagne exacerbe les tensions idéologiques de la société française. La violence de ses combats et son internationalisation préfigurent la Seconde Guerre mondiale. François Fontaine présente et replace dans leur contexte les photographies de la guerre d'Espagne publiées dans la presse quotidienne et hebdomadaire, engagée dans une course à l'information. Ces clichés saisissants, signés Robert Capa, Gerda Taro, Chim, Georg Reisner ou Hans Namuth, témoignent du passage du photojournalisme dans l'ère moderne.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 254  pages
  • Dimensions :  1.6cmx20.6cmx29.2cm
  • Poids : 1102.2g
  • Editeur :   Editeurs Berg International Paru le
  • ISBN :  2911289544
  • EAN13 :  9782911289545
  • Classe Dewey :  946.081
  • Langue : Français

D'autres livres de François Fontaine

Titus a disparu

Sara est persuadée que l'on a enlevé Titus. Convaincue que le coupable se cache parmi ses voisins, elle décide de mener ...

Prix : 58.8 DH
Ecrire et communiquer

Des approches de lecture multiples pour faire le tour d'un thème documentaire ...

Prix : 45.5 DH

Voir tous les livres de François Fontaine

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dès les premiers jours du soulèvement franquiste contre la République espagnole, la presse française dépêche un nombre impressionnant de journalistes et de photographes dans la Péninsule en affrétant des avions spéciaux. Un déluge d'images envahit les unes des journaux et les couvertures des magazines. La guerre civile espagnole marque une révolution dans l'histoire de la presse illustrée. Les envoyés spéciaux captent les moments décisifs du conflit en prenant des clichés dont certains deviendront mythiques. Ils bravent une censure impitoyable et risquent leur vie en se rendant sur les différents fronts. Des appareils modernes comme le Leica ou le Rolleiflex leur permettent d'être au coeur de l'action. Certaines photographies connaissent une diffusion mondiale et contribuent à théâtraliser le conflit et ses enjeux. Les photoreporters transmettent une information plus ou moins objective selon leur degré d'engagement et leur sympathie pour l'un ou l'autre camp. La presse française oscille constamment entre information et propagande. Elle contribue à propager l'idée d'une " croisade " nationaliste opposée à une " geste " républicaine et mythifie certains événements ou acteurs du conflit. Par sa médiatisation, la guerre d'Espagne exacerbe les tensions idéologiques de la société française. La violence de ses combats et son internationalisation préfigurent la Seconde Guerre mondiale. François Fontaine présente et replace dans leur contexte les photographies de la guerre d'Espagne publiées dans la presse quotidienne et hebdomadaire, engagée dans une course à l'information. Ces clichés saisissants, signés Robert Capa, Gerda Taro, Chim, Georg Reisner ou Hans Namuth, témoignent du passage du photojournalisme dans l'ère moderne.