share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dix raisons d'aimer (ou pas) l'éducation populaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dix raisons d'aimer (ou pas) l'éducation populaire

Dix raisons d'aimer (ou pas) l'éducation populaire

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dix raisons d'aimer (ou pas) l'éducation populaire"

Dans le débat sur l'éducation qui a tort ? Qui a raison ? Les parents ? L'école ? Les médias ? Les patrons ? Et si on dépassait ce face-à-face ? Entre le toit familial, la rue, le collège ou le lycée, il existe un autre lieu : l'éducation populaire. Pas si mystérieux qu'il en a l'air, un espace où il est possible d'apprendre sans la tutelle des profs et des parents. Faire un journal, créer une association, défendre ses droits à la fac, en stage et pendant la saison, voyager pour coopérer avec des jeunes de différents pays, promouvoir les territoires ruraux, mettre en place un soutien scolaire, lutter contre le sida... Dans ce lieu, on donne confiance, on favorise l'expérimentation entre jeunes sans exclure les adultes. Cette forme originale d'éducation, treize jeunes (ou presque) la racontent dans cet ouvrage. Au moment où la compétition prime sur la coopération, où l'individualisme grignote les solidarités, où les élites se renferment sur leur caste, ils déclinent avec humour et conviction dix raisons d'aimer l'éducation populaire. C'est à la fois un sport collectif, le peer-to-peer des savoirs, un concentré de lien social, un moyen de lutter contre la précarité, une façon d'inverser l'ascenseur social et de vivre des solidarités transnationales. C'est formateur, mais c'est pas du formatage... et en plus ça secoue les idées reçues !

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 112  pages
  • Dimensions :  1.0cmx13.4cmx19.6cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Editions De L'atelier Paru le
  • Collection : SOCIAL ECO H C
  • ISBN :  2708241230
  • EAN13 :  9782708241237
  • Classe Dewey :  370
  • Langue : Français

D'autres livres de Clémentine Autain

Alter égaux

Aux dernières élections municipales, Clémentine Autain, candidate dans le XVIIe arrondissement face à Françoise de Panafieu, s'est imposée comme l'une des personnalités majeures de la relève en politique. Aujourd'hui, à vingt-sept ans, elle est conseillère de Paris et adjointe au maire cha...

Salauds de jeunes !

" C'était le printemps, les premiers jours de mai 2005. Nous étions en colère. Les jeunes n'avaient pas encore brûlé de voitures dans les banlieues, ni reçu de contrat première embauche en guise de bienvenue dans le monde du travail (précaire). Mais le malaise était déjà perceptible. Les ...

Les machos expliqués à mon frère

L'égalité entre les hommes et les femmes est-elle acquise ? Nous sommes encore loin du compte... Les comportements des " machos " en témoignent. Quelles formes la domination masculine prend-elle ? Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? Est-il normal qu'elles assument l'essentiel...

Voir tous les livres de Clémentine Autain

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans le débat sur l'éducation qui a tort ? Qui a raison ? Les parents ? L'école ? Les médias ? Les patrons ? Et si on dépassait ce face-à-face ? Entre le toit familial, la rue, le collège ou le lycée, il existe un autre lieu : l'éducation populaire. Pas si mystérieux qu'il en a l'air, un espace où il est possible d'apprendre sans la tutelle des profs et des parents. Faire un journal, créer une association, défendre ses droits à la fac, en stage et pendant la saison, voyager pour coopérer avec des jeunes de différents pays, promouvoir les territoires ruraux, mettre en place un soutien scolaire, lutter contre le sida... Dans ce lieu, on donne confiance, on favorise l'expérimentation entre jeunes sans exclure les adultes. Cette forme originale d'éducation, treize jeunes (ou presque) la racontent dans cet ouvrage. Au moment où la compétition prime sur la coopération, où l'individualisme grignote les solidarités, où les élites se renferment sur leur caste, ils déclinent avec humour et conviction dix raisons d'aimer l'éducation populaire. C'est à la fois un sport collectif, le peer-to-peer des savoirs, un concentré de lien social, un moyen de lutter contre la précarité, une façon d'inverser l'ascenseur social et de vivre des solidarités transnationales. C'est formateur, mais c'est pas du formatage... et en plus ça secoue les idées reçues !