share_book
Envoyer cet article par e-mail

Peinture et dévotion en Europe du nord: à la fin du moyen âge

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Peinture et dévotion en Europe du nord: à la fin du moyen âge

Peinture et dévotion en Europe du nord: à la fin du moyen âge

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Peinture et dévotion en Europe du nord: à la fin du moyen âge"

Peinture et dévotion... rassemble huit études qu'Erwin Panofsky a consacrées à la peinture de l'Europe du Nord à la fin du Moyen Age et au début de la Renaissance. Entre 1927 et 1956, de l'essai fondamental et jamais traduit, Imago Pietatis, à l'étude sur l'Ecce Homo de Jean Hey (alias le maître de Moulins), ce volume atteste la continuité d'un intérêt dont l'imposante synthèse des Primitifs flamands (1953) a constitué la somme et le résumé. On verra ici Panofsky au travail, élaborant dans les détails une interprétation iconographique et iconologique, répliquant à un contradicteur, reconstituant l'unité d'un manuscrit dispersé, identifiant le message privé discrètement adressé par Jan van Eyck à son commanditaire, etc. L'alliance de l'intelligence et de l'érudition fait toujours merveille. Les deux grands classiques que sont Imago Pietatis et l'Ecce Homo permettent de corriger et de compléter l'image progressivement fixée de l'iconographie panofskienne. L'auteur des Essais d'iconologie élabore ici une approche typologique et génétique très éloignée de ce à quoi on tend parfois à réduire sa pensée. Ces textes constituent un apport toujours actuel au débat théorique entre " histoire " et " science " de l'art.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 190  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.2cmx23.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Idées et recherches
  • ISBN :  208012630X
  • EAN13 :  9782080126306
  • Classe Dewey :  709.024
  • Langue : Français

D'autres livres de Erwin Panofsky

Architecture gothique et pensée scolastique

Les deux essais réunis ici proposent l'interprétation la plus méthodique de la genèse, de la structure et de l'évolution de l'architecture gothique. Une biographie systématique rattachant les intentions esthétiques de Suger à différents traits de sa personnalité physique et sociale [......

Les Primitifs flamands Nouvelle édition

Les Primitifs Flamands, un des ouvrages phares de Panofsky, s’est développé à partir d’une série de conférences. Il conserve de cette origine une remarquable clarté et constitue ce qu’il est convenu d’appeler une somme. Paru en 1953, il a été traduit par Hazan pour sa première [....

Voir tous les livres de Erwin Panofsky

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Peinture et dévotion... rassemble huit études qu'Erwin Panofsky a consacrées à la peinture de l'Europe du Nord à la fin du Moyen Age et au début de la Renaissance. Entre 1927 et 1956, de l'essai fondamental et jamais traduit, Imago Pietatis, à l'étude sur l'Ecce Homo de Jean Hey (alias le maître de Moulins), ce volume atteste la continuité d'un intérêt dont l'imposante synthèse des Primitifs flamands (1953) a constitué la somme et le résumé. On verra ici Panofsky au travail, élaborant dans les détails une interprétation iconographique et iconologique, répliquant à un contradicteur, reconstituant l'unité d'un manuscrit dispersé, identifiant le message privé discrètement adressé par Jan van Eyck à son commanditaire, etc. L'alliance de l'intelligence et de l'érudition fait toujours merveille. Les deux grands classiques que sont Imago Pietatis et l'Ecce Homo permettent de corriger et de compléter l'image progressivement fixée de l'iconographie panofskienne. L'auteur des Essais d'iconologie élabore ici une approche typologique et génétique très éloignée de ce à quoi on tend parfois à réduire sa pensée. Ces textes constituent un apport toujours actuel au débat théorique entre " histoire " et " science " de l'art.