share_book
Envoyer cet article par e-mail

Errances dans la nuit

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Errances dans la nuit

Errances dans la nuit

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Errances dans la nuit"

Errances dans la nuit est le roman unique de Shiga Naoya (1885-1971), contemporain de Tanizaki Junichiro désormais bien connu en Occident. l'ouvre de Shiga Naoya, elle, très resserrée et, en un sens, plus discrète et confidentielle, illustre à la perfection la conception individualiste du récit dit " récit du Je " (Shishôsetsu), prônée en particulier par le groupe Shirakaba (Le Bouleau) en réaction contre les excès d'un certain " naturalisme ". Soutenues par un style d'une inimitable pureté, à la fois simple et concis, des nouvelles fort nombreuses assuraient déjà à l'auteur une place prépondérante dans l'histoire littéraire du Japon ; mais lui-même considérait comme son Œuvre dominante ce roman unique, d'élaboration lente et publié en deux fois - en 1921 et 1937. Malgré l'affleurement inévitable, ici et là, d'événements personnels vécus, Errances dans la nuit n'est aucunement un roman autobiographique, et l'auteur insistait beaucoup là-dessus. S'y déroulent au ralenti, image après image, comme sur une peinture en rouleau, le drame douloureux et les soubresauts d'un jeune romancier dont la vie d'homme et d'artiste se trouve déchirée par deux crises successives d'où il émerge difficilement et cruellement éprouvé. " Lune des grandes oeuvres du demi-siècle ", selon René Sieffert.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 503  pages
  • Dimensions :  2.8cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Connaissance de l'orient
  • ISBN :  2070772772
  • EAN13 :  9782070772773
  • Classe Dewey :  895.6
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Errances dans la nuit est le roman unique de Shiga Naoya (1885-1971), contemporain de Tanizaki Junichiro désormais bien connu en Occident. l'ouvre de Shiga Naoya, elle, très resserrée et, en un sens, plus discrète et confidentielle, illustre à la perfection la conception individualiste du récit dit " récit du Je " (Shishôsetsu), prônée en particulier par le groupe Shirakaba (Le Bouleau) en réaction contre les excès d'un certain " naturalisme ". Soutenues par un style d'une inimitable pureté, à la fois simple et concis, des nouvelles fort nombreuses assuraient déjà à l'auteur une place prépondérante dans l'histoire littéraire du Japon ; mais lui-même considérait comme son Œuvre dominante ce roman unique, d'élaboration lente et publié en deux fois - en 1921 et 1937. Malgré l'affleurement inévitable, ici et là, d'événements personnels vécus, Errances dans la nuit n'est aucunement un roman autobiographique, et l'auteur insistait beaucoup là-dessus. S'y déroulent au ralenti, image après image, comme sur une peinture en rouleau, le drame douloureux et les soubresauts d'un jeune romancier dont la vie d'homme et d'artiste se trouve déchirée par deux crises successives d'où il émerge difficilement et cruellement éprouvé. " Lune des grandes oeuvres du demi-siècle ", selon René Sieffert.