share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire ecclésiastique du peuple anglais : Tome 2 (livres III-IIII)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire ecclésiastique du peuple anglais : Tome 2 (livres III-IIII)

Histoire ecclésiastique du peuple anglais : Tome 2 (livres III-IIII)

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire ecclésiastique du peuple anglais : Tome 2 (livres III-IIII)"

Publiée par Bède en 731, l'Histoire ecclésiastique du peuple anglais est une oeuvre fondatrice à maints égards. Elle applique, chose rare à l'époque, les règles scientifiques : préciser les dates, vérifier et donner la source des documents, assurer une suite logique aux chapitres, utiliser un style simple mais non sans élégance. Grâce à Bède, nous bénéficions de lumières sur les premiers siècles, obscurs, de l'installation en Grande-Bretagne des royaumes anglo-saxons, souvent rivaux et agressifs. Bède s'efforce de montrer que la christianisation amène l'unité. La présente édition (en trois volumes) offre pour fia première fois aux francophones le texte du manuscrit de Saint-Pétersbourg, très proche de l'original de Bède. La traduction française se veut aussi proche du texte latin que possible. Les notes, tout en signalant sources et travaux, sont assez explicites et détaillées pour satisfaire les éventuelles interrogations ; elles font souvent référence à la traduction en vieil-anglais, du IXe siècle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 422  pages
  • Dimensions :  3.4cmx12.6cmx19.0cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Cerf Paru le
  • Collection : Sources Chrétiennes
  • ISBN :  2204080128
  • EAN13 :  9782204080125
  • Classe Dewey :  274.1
  • Langue : Français

D'autres livres de  Philippe Robin

Status Quo : La Route sans fin

Soudés au corps à corps, jambes écartées, cheveux dans le visage, les musiciens de Status Quo peaufinent depuis quarante ans leur boogie-rock musclé sur toutes les scènes de la planète. C'est l'odyssée de ce groupe légendaire de l'histoire du rock que nous racontent Philippe Duponteil et Ph...

Voir tous les livres de  Philippe Robin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Publiée par Bède en 731, l'Histoire ecclésiastique du peuple anglais est une oeuvre fondatrice à maints égards. Elle applique, chose rare à l'époque, les règles scientifiques : préciser les dates, vérifier et donner la source des documents, assurer une suite logique aux chapitres, utiliser un style simple mais non sans élégance. Grâce à Bède, nous bénéficions de lumières sur les premiers siècles, obscurs, de l'installation en Grande-Bretagne des royaumes anglo-saxons, souvent rivaux et agressifs. Bède s'efforce de montrer que la christianisation amène l'unité. La présente édition (en trois volumes) offre pour fia première fois aux francophones le texte du manuscrit de Saint-Pétersbourg, très proche de l'original de Bède. La traduction française se veut aussi proche du texte latin que possible. Les notes, tout en signalant sources et travaux, sont assez explicites et détaillées pour satisfaire les éventuelles interrogations ; elles font souvent référence à la traduction en vieil-anglais, du IXe siècle.