share_book
Envoyer cet article par e-mail

Icone du Christ Misericordieux ( l )

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Icone du Christ Misericordieux ( l )

Icone du Christ Misericordieux ( l )

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Icone du Christ Misericordieux ( l )"

Des théologiens, et non des moindres, ont été frappés par les convergences entre l'encyclique de Jean-Paul Il, Dives in misericordia, en date du 30 novembre 1980, et le message de soeur Faustine : au point que certains sont venus voir l'auteur pour en savoir plus long. La réponse fut simple. En tant que promoteur de la cause de béatification de soeur Faustine, le cardinal Wojtyla connaissait ses écrits. Nous savons qu'il passait des heures à genoux auprès de sa tombe. Soeur Faustine et Frère Albert figurent au premier rang des candidats aux autels de l'archidiocèse de Cracovie et la "voix du peuple" le confirme. Nombreuses sont les grâces qu'on leur attribue! "Convergence" ne signifie pas "influence", Si ce n'est sous la motion souveraine du même Esprit. Jean-Paul Il a certainement puisé, dans ses heures d'oraison à Cracovie, les éléments essentiels de sa future encyclique, en basant "le plus grand attribut divin ", proclamé par soeur Faustine à la suite de saint Thomas d'Aquin, sur des données théologale, exégétique et traditionnelles. Des amis intimes du Pape ont pu dire à juste titre que son encyclique consacrée à la divine miséricorde dévoile le fond de son coeur. Tout en gardant les limites qui séparent les messages des amis de Dieu des proclamations autorisées du suprême magistère, remontons à la source: l'Esprit Saint qui, plus que jamais, est à l'oeuvre dans son Eglise et multiplie les charismes. La foi en la divine miséricorde est à l'heure qu'il est, le plus puissant remède aux maux de notre temps. Soeur Faustine n'invente rien. Elle ne fait que "passer le courant". C'est la clef de son merveilleux rayonnement dans les pays qui, officiellement, essaient de se passer de Dieu. Les crises qui bouleversent le monde présent sans épargner l'Eglise, solidaire de toutes les angoisses et de toutes les souffrances de l'homme, situent les porte-parole de la tendresse de Dieu au premier rang de l'actualité. Car "là où le péché abonde, la Miséricorde surabonde". Couverture: Cette icône, exécutée par un peintre d'icônes de grande renommée, mais qui tient à rester anonyme, correspond exactement au prototype fait à Wilno-Wilnius en 1934 selon les indications de soeur Faustine, dont la canonisation a eu lieu à Rome le 30 avril 2000.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 280  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.4cmx18.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Saint-Paul Editions Religieuses Paru le
  • ISBN :  2351170172
  • EAN13 :  9782351170175
  • Classe Dewey :  230
  • Langue : Français

D'autres livres de Maria Winowska

Le vrai visage du padre Pio

Bien des livres, et certains excellents, ont été consacrés au Padre Pio, mais aucun n'apporte autant que celui de Maria Winowska une impression de vérité et de foi profonde. L'auteur a su situer le Padre dans son cadre, au milieu d'une foule qui, trop souvent, attend un miracle ; ensuite, [....

Voir tous les livres de Maria Winowska

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Des théologiens, et non des moindres, ont été frappés par les convergences entre l'encyclique de Jean-Paul Il, Dives in misericordia, en date du 30 novembre 1980, et le message de soeur Faustine : au point que certains sont venus voir l'auteur pour en savoir plus long. La réponse fut simple. En tant que promoteur de la cause de béatification de soeur Faustine, le cardinal Wojtyla connaissait ses écrits. Nous savons qu'il passait des heures à genoux auprès de sa tombe. Soeur Faustine et Frère Albert figurent au premier rang des candidats aux autels de l'archidiocèse de Cracovie et la "voix du peuple" le confirme. Nombreuses sont les grâces qu'on leur attribue! "Convergence" ne signifie pas "influence", Si ce n'est sous la motion souveraine du même Esprit. Jean-Paul Il a certainement puisé, dans ses heures d'oraison à Cracovie, les éléments essentiels de sa future encyclique, en basant "le plus grand attribut divin ", proclamé par soeur Faustine à la suite de saint Thomas d'Aquin, sur des données théologale, exégétique et traditionnelles. Des amis intimes du Pape ont pu dire à juste titre que son encyclique consacrée à la divine miséricorde dévoile le fond de son coeur. Tout en gardant les limites qui séparent les messages des amis de Dieu des proclamations autorisées du suprême magistère, remontons à la source: l'Esprit Saint qui, plus que jamais, est à l'oeuvre dans son Eglise et multiplie les charismes. La foi en la divine miséricorde est à l'heure qu'il est, le plus puissant remède aux maux de notre temps. Soeur Faustine n'invente rien. Elle ne fait que "passer le courant". C'est la clef de son merveilleux rayonnement dans les pays qui, officiellement, essaient de se passer de Dieu. Les crises qui bouleversent le monde présent sans épargner l'Eglise, solidaire de toutes les angoisses et de toutes les souffrances de l'homme, situent les porte-parole de la tendresse de Dieu au premier rang de l'actualité. Car "là où le péché abonde, la Miséricorde surabonde". Couverture: Cette icône, exécutée par un peintre d'icônes de grande renommée, mais qui tient à rester anonyme, correspond exactement au prototype fait à Wilno-Wilnius en 1934 selon les indications de soeur Faustine, dont la canonisation a eu lieu à Rome le 30 avril 2000.