share_book
Envoyer cet article par e-mail

La nouvelle philanthropie : (Ré)invente-t-elle un capitalisme solidaire ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La nouvelle philanthropie : (Ré)invente-t-elle un capitalisme solidaire ?

La nouvelle philanthropie : (Ré)invente-t-elle un capitalisme solidaire ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La nouvelle philanthropie : (Ré)invente-t-elle un capitalisme solidaire ?"

La philanthropie connaît dans le monde un essor sans précédent. Il n'y a jamais eu, même en temps de crise financière, autant de milliardaires dans le monde, autant d'inégalités dans la répartition des richesses, ni autant de médiatisation des défis écologiques et sociaux de la planète. Tous les éléments sont réunis pour que les individus les plus riches prennent conscience de leur pouvoir, pour ne pas dire de leur devoir, d'agir pour le bien commun. Mais quels sont ceux qui passent à l'acte? Quelles sont leurs vraies motivations? Dans le sillage de Bill Gates, une nouvelle génération de "philanthrocapitalistes ", chinois, indiens, moyen-orientaux, français, etc., s'engage. Ils ne parlent plus de charité, mais considèrent le don comme un investissement social, avec un souci d'efficacité prononcé. Ce livre dresse un panorama mondial et interroge pour la première fois, en France, les acteurs clés : la philanthropie peut-elle contribuer à la redistribution de la richesse? Est-elle un devoir moral ou une simple façon d'accroître l'influence des plus riches en leur donnant bonne conscience? Dans un monde où le capitalisme, face à ses propres dérives, se veut plus solidaire, cette enquête décrypte les vrais ressorts de la nouvelle économie du don.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 266  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.8cmx22.8cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Editions Autrement Paru le
  • Collection : Acteurs de la société
  • ISBN :  2746712970
  • EAN13 :  9782746712973
  • Classe Dewey :  334
  • Langue : Français

D'autres livres de Virginie Seghers

Ce qui motive les entreprises mécènes : Philanthropie, investissement, responsabilité sociale ?

Les multiples acteurs de la société civile, porteurs de projets culturels ou sociaux, sont plus que jamais en quête de partenaires qui les accompagnent et les soutiennent, alors que l'État et les collectivités ne peuvent plus assumer seuls le financement de l'intérêt général. [....]...

L'Audace des Entrepreneurs Sociaux : Concilier efficacité économique et innovation sociale

Quand on parle d'économie, on entend toujours les mêmes mots : mondialisation, multinationales, batailles stratégico-boursières... parfois aussi PME innovantes dans les secteurs d'activité high-tech ou " pôles de compétitivité ". Mais l'économie sociale, les entrepreneurs sociaux, l'économ...

Voir tous les livres de Virginie Seghers

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La philanthropie connaît dans le monde un essor sans précédent. Il n'y a jamais eu, même en temps de crise financière, autant de milliardaires dans le monde, autant d'inégalités dans la répartition des richesses, ni autant de médiatisation des défis écologiques et sociaux de la planète. Tous les éléments sont réunis pour que les individus les plus riches prennent conscience de leur pouvoir, pour ne pas dire de leur devoir, d'agir pour le bien commun. Mais quels sont ceux qui passent à l'acte? Quelles sont leurs vraies motivations? Dans le sillage de Bill Gates, une nouvelle génération de "philanthrocapitalistes ", chinois, indiens, moyen-orientaux, français, etc., s'engage. Ils ne parlent plus de charité, mais considèrent le don comme un investissement social, avec un souci d'efficacité prononcé. Ce livre dresse un panorama mondial et interroge pour la première fois, en France, les acteurs clés : la philanthropie peut-elle contribuer à la redistribution de la richesse? Est-elle un devoir moral ou une simple façon d'accroître l'influence des plus riches en leur donnant bonne conscience? Dans un monde où le capitalisme, face à ses propres dérives, se veut plus solidaire, cette enquête décrypte les vrais ressorts de la nouvelle économie du don.