share_book
Envoyer cet article par e-mail

365 proverbes expliqués

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
365 proverbes expliqués

365 proverbes expliqués

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "365 proverbes expliqués"

Les proverbes disent ce que le peuple pense. Proverbe suédois. Nous connaissons un bon nombre des 365 proverbes présentés dans cet ouvrage. Mais leur origine nous échappe très souvent. Et nous ignorons la plupart du temps comment nos voisins européens ou plus éloignés expriment la même idée. Ces confrontations se révèlent souvent très amusantes. Quelques exemples ? Le sage sait qu’il est fou de vouloir être sage tout seul. La sagesse nous conduit à ne jamais négliger l’entourage. Cette vérité est illustrée avec saveur en Europe centrale : « Si une personne te dit que tu es un cheval, n’y prête pas attention. Si deux personnes te disent que tu es un cheval, commence à dresser l’oreille. Si trois personnes te disent que tu es un cheval, cours t’acheter une selle ». Chat échaudé craint l’eau froide Le chat, très proche de l’homme, se taille un beau succès dans la littérature proverbiale. « Échaudé » signifie « brûlé par de l’eau chaude ». Les Serbes disent : « Celui qui a été brûlé par le lait a peur du yaourt. » Les Grecs expriment la même idée autrement : « Celui qui s’est brûlé en mangeant trop chaud, souffle même sur un morceau froid. » Le sens est toujours le même : celui qui a été victime d’une tromperie devient méfiant. Attends d’avoir traversé la rivière pour dire au crocodile qu’il a une bosse sur le nez. Ce proverbe africain peut se rencontrer sous cette autre forme, assez voisine : « Tant que l’on n’a pas traversé la rivière, on n’insulte pas le crocodile. » (baoulé, zoulou) L’Europe, assez pauvre en crocodiles, n’a pas retenu la formule, mais l’histoire de la peau de l’ours que l’on vend avant « qu’on ne l’ait mis à terre » n’en est pas très éloignée. Sur ce point, on s’en remettra à La Fontaine (Fables, V, 20) qui, s’il avait quitté les ors de Versailles pour les contrées d’Afrique, eût certainement composé un apologue montrant un insouciant zoulou relâchant son effort alors que la rive n’est pas atteinte. Alors le méchant crocodile… Chaque double page est illustrée avec humour d’éléments de gravures modernisés par la couleur.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 240  pages
  • Dimensions :  3.4cmx13.2cmx18.2cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Chne Paru le
  • ISBN :  281230247X
  • EAN13 :  9782812302473
  • Classe Dewey :  398.9
  • Langue : Français

D'autres livres de  Yves Stalloni

Réussir la dissertation littéraire

La dissertation est l'un des principaux " exercices littéraires ". Selon les types d'examen ou de concours, les sujets se rapportent au programme d'une année (sujets portant sur un texte unique ou sur plusieurs, sujets " comparatistes ") ou relèvent d'une question générale qui force l'étudiant...

Prix : 230 DH
Fables

Par quel miracle cette " ample comédie aux cent actes divers " nous touche-t-elle encore ? Parce que les Fables, avec leurs animaux plus humains que les hommes, leurs moralités pleines de bon sens, leur portée satirique, leur grâce poétique. leur finesse de composition ne cessent, en nous charm...

Qcm de Culture Generale 500 Questions Corrigées et Commentees

La culture générale est le résultat d'une imprégnation lente et patiente obtenue par la fréquentation assidue des objets et des lieux du savoir. Si l'on souhaite accélérer ou compléter le processus, on peut aussi avoir recours à certains manuels ou, mieux, à des exercices aussi ludiques...

Précis de littérature française

Ce Précis offre un panorama détaillé de la littérature française, du Moyen Âge à nos jours. Destiné aux étudiants et enseignants, et à tous ceux qui préparent des concours et examens, il rassemble les principales connaissances utiles sur les auteurs, les œuvres et les grands courants....

Voir tous les livres de  Yves Stalloni

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les proverbes disent ce que le peuple pense. Proverbe suédois. Nous connaissons un bon nombre des 365 proverbes présentés dans cet ouvrage. Mais leur origine nous échappe très souvent. Et nous ignorons la plupart du temps comment nos voisins européens ou plus éloignés expriment la même idée. Ces confrontations se révèlent souvent très amusantes. Quelques exemples ? Le sage sait qu’il est fou de vouloir être sage tout seul. La sagesse nous conduit à ne jamais négliger l’entourage. Cette vérité est illustrée avec saveur en Europe centrale : « Si une personne te dit que tu es un cheval, n’y prête pas attention. Si deux personnes te disent que tu es un cheval, commence à dresser l’oreille. Si trois personnes te disent que tu es un cheval, cours t’acheter une selle ». Chat échaudé craint l’eau froide Le chat, très proche de l’homme, se taille un beau succès dans la littérature proverbiale. « Échaudé » signifie « brûlé par de l’eau chaude ». Les Serbes disent : « Celui qui a été brûlé par le lait a peur du yaourt. » Les Grecs expriment la même idée autrement : « Celui qui s’est brûlé en mangeant trop chaud, souffle même sur un morceau froid. » Le sens est toujours le même : celui qui a été victime d’une tromperie devient méfiant. Attends d’avoir traversé la rivière pour dire au crocodile qu’il a une bosse sur le nez. Ce proverbe africain peut se rencontrer sous cette autre forme, assez voisine : « Tant que l’on n’a pas traversé la rivière, on n’insulte pas le crocodile. » (baoulé, zoulou) L’Europe, assez pauvre en crocodiles, n’a pas retenu la formule, mais l’histoire de la peau de l’ours que l’on vend avant « qu’on ne l’ait mis à terre » n’en est pas très éloignée. Sur ce point, on s’en remettra à La Fontaine (Fables, V, 20) qui, s’il avait quitté les ors de Versailles pour les contrées d’Afrique, eût certainement composé un apologue montrant un insouciant zoulou relâchant son effort alors que la rive n’est pas atteinte. Alors le méchant crocodile… Chaque double page est illustrée avec humour d’éléments de gravures modernisés par la couleur.