share_book
Envoyer cet article par e-mail

Havane pour un infante defunt (la)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Havane pour un infante defunt (la)

Havane pour un infante defunt (la)

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Havane pour un infante defunt (la)"

Pour saisir dans leur totalité les aspirations du héros de cette histoire désespérément cubaine, Don Juan des années cinquante, "idiot de l'îlot" comme il se définit lui-même, rien de plus simple. Attrapez ce livre par la tranche et choisissez une page au hasard. Forcément, entre les lignes de ces multiples histoires d'amour, le nom d'une femme, jamais le même... Emilia et sa bouche gourmande, Zénaïda aux yeux violets, Delia et sa splendeur asiatique... prostituées, femmes mariées, vieilles, jeunes, belles, laides, maigres ou grosses... le temps nous manque. Éros est à la fête. Jamais rassasié, notre Casanova des tropiques va nous conter avec un humour érotique, une magie des mots, les beautés des nymphes qui vont le guider des prémices du plaisir adolescent à la dégustation d'amours intenses... Guillermo Cabrera Infante n'a de cesse de nous tirer des larmes de joie ou d'émotion, que l'on verse avec abondance sur les pages de son roman, parfois tendre, parfois cruel, toujours drôle, évoquant en chacun de nous un écho d'adolescence. Il fête par les mots et une imagination débordante sa culture, fille du métissage, et fait l'amour à La Havane avec le talent d'un professionnel des choses du coeur... et du corps. --Hector Chavez

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • Dimensions :  2.6cmx10.0cmx18.0cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2020344858
  • EAN13 :  9782020344852
  • Classe Dewey :  863
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Pour saisir dans leur totalité les aspirations du héros de cette histoire désespérément cubaine, Don Juan des années cinquante, "idiot de l'îlot" comme il se définit lui-même, rien de plus simple. Attrapez ce livre par la tranche et choisissez une page au hasard. Forcément, entre les lignes de ces multiples histoires d'amour, le nom d'une femme, jamais le même... Emilia et sa bouche gourmande, Zénaïda aux yeux violets, Delia et sa splendeur asiatique... prostituées, femmes mariées, vieilles, jeunes, belles, laides, maigres ou grosses... le temps nous manque. Éros est à la fête. Jamais rassasié, notre Casanova des tropiques va nous conter avec un humour érotique, une magie des mots, les beautés des nymphes qui vont le guider des prémices du plaisir adolescent à la dégustation d'amours intenses... Guillermo Cabrera Infante n'a de cesse de nous tirer des larmes de joie ou d'émotion, que l'on verse avec abondance sur les pages de son roman, parfois tendre, parfois cruel, toujours drôle, évoquant en chacun de nous un écho d'adolescence. Il fête par les mots et une imagination débordante sa culture, fille du métissage, et fait l'amour à La Havane avec le talent d'un professionnel des choses du coeur... et du corps. --Hector Chavez