share_book
Envoyer cet article par e-mail

Lannes, maréchal d'Empire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Lannes, maréchal d'Empire

Lannes, maréchal d'Empire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Lannes, maréchal d'Empire"

Je crains la guerre, je l'ai dit à l'Empereur le premier bruit me fait frissonner mais ensuite quand j'ai fait le premier pas, je ne pense plus qu'au métier." Ainsi parlait Jean Lannes, que Napoléon tenait pour l'homme le plus brave de son armée. De sa naissance obscure dans le Gers au sommet des honneurs à la cour impériale, du jeune volontaire au maréchal d'Empire, de l'officiel républicain au duc de Montebello, cette vie au destin tragique fut à l'image d'une époque tourmentée. Le mérite de cet ouvrage est bien de sortir de la pénombre ce personnage fascinant, acteur essentiel et témoin privilégié de la grande aventure napoléonienne. A partir d'innombrables correspondances, de documents d'archives et de la famille, souvent inédits, l'auteur nous entraîne d'Arcole à Essling en passant par l'Egypte, Montebello, Marengo, Austerlitz, Léna, Pultusk, Friedland, Saragosse, dans le sillage tumultueux de ce «diable de Lannes». Mais loin des champs de bataille, ce jeune général couvert de gloire et de blessures est aussi un époux tour à tour malheureux et volage, puis comblé auprès de l'énigmatique Louise de Guéliéneuc et un ambassadeur de choc dans le guêpier anglo-portugais de la cour de Lisbonne. Impavide sous le souffle de mort des boulets, violent jusqu'à l'emportement, soldat redoutable mais sensible à la détresse des hommes, fidèle dans ses amitiés comme dans ses haines, fasciné par le génie de Napoléon mais jamais dupe, il se disait «bien à plaindre de la passion qu'il portait à cette catin», l'Empereur ! Mais en apprenant sa mort, Napoléon bouleversé, murmurera «Quelle perte pour la France et pour moi.»"

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 361  pages
  • Dimensions :  2.8cmx14.6cmx22.4cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Bibliothèque historique
  • ISBN :  2228143006
  • EAN13 :  9782228143004
  • Classe Dewey :  B
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Claude Damamme

Les soldats de la Grande Armée

Le corps à corps a duré dix années. Il a débuté en Moravie le 2 décembre 1805, et il a pris fin dans une plaine de Belgique, le 18 juin 1815. Entre ces deux dates, plusieurs centaines de milliers d'hommes de drapeaux divers ont servi dans les rangs de la Grande Armée, courant de victoire [...

La Bataille de Waterloo

18 juin 1815. Dans le champ clos de Waterloo, Napoléon et Wellington sont face à face. Avec eux, 140 000 hommes. Ce livre raconte l'histoire d'une bataille qui a changé le cours de la France et le destin de l'Europe. A l'aide des témoignages de combattants des deux camps, des souvenirs [....]...

Les aigles en hiver : Russie 1812

1812... Pour ruiner le commerce maritime de l'Angleterre, qui finançait toutes les coalitions contre la France, Napoléon avait instauré en 1806 le Blocus continental, auquel le tsar Alexandre, vaincu à Austerlitz et à Friedland, s'était engagé à adhérer par le traité de Tilsit de 1807. Mai...

Voir tous les livres de Jean-Claude Damamme

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Je crains la guerre, je l'ai dit à l'Empereur le premier bruit me fait frissonner mais ensuite quand j'ai fait le premier pas, je ne pense plus qu'au métier." Ainsi parlait Jean Lannes, que Napoléon tenait pour l'homme le plus brave de son armée. De sa naissance obscure dans le Gers au sommet des honneurs à la cour impériale, du jeune volontaire au maréchal d'Empire, de l'officiel républicain au duc de Montebello, cette vie au destin tragique fut à l'image d'une époque tourmentée. Le mérite de cet ouvrage est bien de sortir de la pénombre ce personnage fascinant, acteur essentiel et témoin privilégié de la grande aventure napoléonienne. A partir d'innombrables correspondances, de documents d'archives et de la famille, souvent inédits, l'auteur nous entraîne d'Arcole à Essling en passant par l'Egypte, Montebello, Marengo, Austerlitz, Léna, Pultusk, Friedland, Saragosse, dans le sillage tumultueux de ce «diable de Lannes». Mais loin des champs de bataille, ce jeune général couvert de gloire et de blessures est aussi un époux tour à tour malheureux et volage, puis comblé auprès de l'énigmatique Louise de Guéliéneuc et un ambassadeur de choc dans le guêpier anglo-portugais de la cour de Lisbonne. Impavide sous le souffle de mort des boulets, violent jusqu'à l'emportement, soldat redoutable mais sensible à la détresse des hommes, fidèle dans ses amitiés comme dans ses haines, fasciné par le génie de Napoléon mais jamais dupe, il se disait «bien à plaindre de la passion qu'il portait à cette catin», l'Empereur ! Mais en apprenant sa mort, Napoléon bouleversé, murmurera «Quelle perte pour la France et pour moi.»"