share_book
Envoyer cet article par e-mail

La messe de tout le monde : Sans secret, ni sacré, ni ségrégation

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La messe de tout le monde : Sans secret, ni sacré, ni ségrégation

La messe de tout le monde : Sans secret, ni sacré, ni ségrégation

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La messe de tout le monde : Sans secret, ni sacré, ni ségrégation"

La réforme liturgique entreprise par Paul VI, avec la même autorité que ses prédécesseurs, restitue l'eucharistie à l'ensemble du peuple de Dieu. En revenant à l'antique célébration des premiers siècles, par-delà les ajouts et les réinterprétations du Moyen Age, elle nous rend la " messe de toujours " dans la simplicité de ses origines. Au fil des siècles, sous l'influence d'une curieuse conception d'un sacré secret d'origine païenne et non évangélique, la messe avait été comme enfermée dans le " choeur " des églises. Là, elle était célébrée pour le peuple mais sans lui, en son nom mais à sa place, de dos, à voix basse, dans un latin devenu langue morte. Elle semblait alors confisquée par le " clergé ". Le rideau du Temple, déchiré par la mort de Jésus, se trouvait comme remis en place. La messe dite " de Paul VI " est la messe " de tout le monde " parce qu'elle est l'action de grâces du Christ et de tous ceux qui font corps avec lui. Elle l'est aussi parce qu'elle n'est pas le choix d'un petit groupe mais la messe célébrée par le pape et tous les autres évêques, sans exception, à travers le monde. Enfin, parce qu'elle offre au Père, par le Christ et avec lui, la vie du monde entier.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 173  pages
  • Dimensions :  1.0cmx14.0cmx21.2cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Cerf Paru le
  • Collection : EPIPHANIE
  • ISBN :  2204090018
  • EAN13 :  9782204090018
  • Classe Dewey :  260
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Noël Bezançon

On a planté grand-père : Semailles d'Evangile en bord de Marne

Loïc a quatre ans. Revenant ce matin du cimetière, il va pouvoir expliquer à ses copains pourquoi il a manqué l'école: "On a planté grand-père." A l'église, il a entendu le père Jérôme expliquer que le grain de blé, quand on le met en terre, a l'air tout petit et tout seul. Mais un [....

Jésus et son Dieu : Une catéchèse pour tous

Des présentations de la foi chrétienne, cela existe. Il n'y a que l'embarras du choix. Mais souvent, ces livres sont trop difficiles pour celles et ceux qui voudraient seulement commencer à découvrir ou à redécouvrir la foi des chrétiens, le Dieu des chrétiens. Or l'originalité du christian...

Dieu n'est pas solitaire : La Trinité dans la vie des chrétiens

Dieu seul est Dieu, mais Dieu n'est pas solitaire. Il est Père. S'il vient sans cesse vers nous, s'il nous veut ses enfants, ses amis, ses vrais partenaires dans une alliance quasi conjugale, c'est d'abord parce que de toute éternité il est amour, relation, communion avec le Fils et le Saint-Espr...

Dieu ne sait pas compter

Notre société et l'Eglise elle-même sont gangrenées par la logique des chiffres. Tout doit se calculer, se mesurer, s'évaluer (le nombre de fidèles, de retombées médiatiques…), or le message du Christ est un message d'amour non quantifiable, le royaume de Dieu est le royaume de l'infini, ri...

Voir tous les livres de Jean-Noël Bezançon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La réforme liturgique entreprise par Paul VI, avec la même autorité que ses prédécesseurs, restitue l'eucharistie à l'ensemble du peuple de Dieu. En revenant à l'antique célébration des premiers siècles, par-delà les ajouts et les réinterprétations du Moyen Age, elle nous rend la " messe de toujours " dans la simplicité de ses origines. Au fil des siècles, sous l'influence d'une curieuse conception d'un sacré secret d'origine païenne et non évangélique, la messe avait été comme enfermée dans le " choeur " des églises. Là, elle était célébrée pour le peuple mais sans lui, en son nom mais à sa place, de dos, à voix basse, dans un latin devenu langue morte. Elle semblait alors confisquée par le " clergé ". Le rideau du Temple, déchiré par la mort de Jésus, se trouvait comme remis en place. La messe dite " de Paul VI " est la messe " de tout le monde " parce qu'elle est l'action de grâces du Christ et de tous ceux qui font corps avec lui. Elle l'est aussi parce qu'elle n'est pas le choix d'un petit groupe mais la messe célébrée par le pape et tous les autres évêques, sans exception, à travers le monde. Enfin, parce qu'elle offre au Père, par le Christ et avec lui, la vie du monde entier.