share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mémoires d'un gentilhomme corsaire : De Madagascar aux Philippines, 1805-1815

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mémoires d'un gentilhomme corsaire : De Madagascar aux Philippines, 1805-1815

Mémoires d'un gentilhomme corsaire : De Madagascar aux Philippines, 1805-1815

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mémoires d'un gentilhomme corsaire : De Madagascar aux Philippines, 1805-1815"

Alexandre Dumas considérait ce « roman-vrai » comme le plus fabuleux récit d'aventures qu'il eût jamais lu - il en fut d'ailleurs l'éditeur en France au milieu du siècle dernier, mit vraisemblablement la main à la traduction... et alla jusqu'à l'inclure quelque temps dans ses propres OEuvres complètes ! Les Anglais quant à eux vouent depuis cent cinquante ans un véritable culte à ce texte - à leurs yeux le plus grand livre qu'un Britannique ait écrit sur la mer avant L'Ile au Trésor. Et ils ont quelque mérite à cela si l'on sait que Trelawney, cadet d'une famille d'aristocrates ruinés, déserta la Navy après Trafalgar (ce qui le rendait passible de la potence) pour aller courir l'océan Indien et les mers de la Chine en qualité de « gentilhomme de fortune »... au service des Français ! Byron et Shelley s'enthousiasmèrent en leur temps pour ce personnage hors du commun, qui avait fait de l'indiscipline sa religion (Byron le prendra pour modèle de son poème Le Corsaire).

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 432  pages
  • Dimensions :  2.2cmx12.4cmx17.4cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Phébus Paru le
  • Collection : Libretto
  • ISBN :  2859407405
  • EAN13 :  9782859407407
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Alexandre Dumas considérait ce « roman-vrai » comme le plus fabuleux récit d'aventures qu'il eût jamais lu - il en fut d'ailleurs l'éditeur en France au milieu du siècle dernier, mit vraisemblablement la main à la traduction... et alla jusqu'à l'inclure quelque temps dans ses propres OEuvres complètes ! Les Anglais quant à eux vouent depuis cent cinquante ans un véritable culte à ce texte - à leurs yeux le plus grand livre qu'un Britannique ait écrit sur la mer avant L'Ile au Trésor. Et ils ont quelque mérite à cela si l'on sait que Trelawney, cadet d'une famille d'aristocrates ruinés, déserta la Navy après Trafalgar (ce qui le rendait passible de la potence) pour aller courir l'océan Indien et les mers de la Chine en qualité de « gentilhomme de fortune »... au service des Français ! Byron et Shelley s'enthousiasmèrent en leur temps pour ce personnage hors du commun, qui avait fait de l'indiscipline sa religion (Byron le prendra pour modèle de son poème Le Corsaire).