share_book
Envoyer cet article par e-mail

De l'intelligence : Tome 2

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De l'intelligence : Tome 2

De l'intelligence : Tome 2

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De l'intelligence : Tome 2"

Le second volume de l'ouvrage du philosophe français Hippolyte Taine (1828-1893) sur l'Intelligence (1870) est essentiellement centré sur les diverses sortes de connaissances. Après l'analyse de la connaissance et l'étude de son mécanisme qui a été l'objet du premier volume, vient naturellement l'étude des conditions auxquelles la connaissance se constitue, de ses objets considérés en général et de sa portée. Pour Taine, notre perception extérieure est un rêve du dedans, qui se trouve en harmonie avec les choses du dehors ; et au lieu de dire que l'hallucination est une perception extérieure fausse, il faut dire que la perception extérieure est une hallucination vraie. Éviter que la perception se trouve sans objet réel, faire en sorte que l'hallucination soit vraie, ou, si l'on conserve au mot hallucination son sens pathologique, que l'hallucination reste à l'état naissant, n'aboutisse pas, que le travail hallucinatoire soit neutralisé, tel est le travail mental de rectification qui est la condition de la connaissance. Le mécanisme général de la connaissance étant dévoilé, il reste à appliquer la loi de ce mécanisme, à montrer comment se constituent les diverses sortes de connaissances. Taine commence dans ce second volume par les corps ; il y est conduit naturellement par la théorie de la perception extérieure. De la connaissance des corps nous passons ensuite à celle de l'esprit et du moi. L'analyse de Taine détruit le moi substantiel et métaphysique et ses pouvoirs ou facultés. Jusqu'ici il n'a considéré que les choses particulières ; il faut maintenant considérer les choses générales et les idées que nous nous en formons ; c'est l'objet de la dernière partie du livre où il aborde la question des idées, des jugements et de la raison explicative. Nous proposons ici la réédition fac simile de la version originale (1870) de ce livre rare devenu aujourd'hui introuvable en librairie. Cette nouvelle édition est agrémentée d'une longue introduction comportant une présentation détaillée des changements qui sont intervenus dans les éditions ultérieures et la reproduction du fameux article de Théodule Ribot (1839-1916) sur la psychologie de Taine publié dans la Revue Philosophique de la France et de l'Étranger en 1877. Taine devait donner comme une suite au traité de l'Intelligence (1870) un ouvrage sur la Volonté. Ses travaux historiques ont suspendu ce projet qu'il n'a jamais pu exécuter. L'introduction se termine par une réédition des courtes notes et essais de plans pour la Volonté, écrits postérieurs à l'Intelligence. Ce livre s'adresse aux psychologues, philosophes, savants et étudiants désireux de lire un des ouvrages les plus fondamentaux de la psychologie et de la philosophie française du XIXe siècle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 510  pages
  • Dimensions :  4.2cmx13.8cmx21.4cm
  • Poids : 662.2g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Encyclopédie psychologique
  • ISBN :  2747587592
  • EAN13 :  9782747587594
  • Classe Dewey :  150
  • Langue : Français

D'autres livres de Hippolyte Taine

Vie et opinions philosophiques d'un Chat

Vie et opinions philosophiques d'un chat est un texte court, cynique et plein d'humour, que l'historien, philosophe et critique littéraire, Hippolyte Taine (1828-1893), rédige, comme entre parenthèses, pour reposer et amuser le lecteur, dans la seconde édition du Voyage aux Pyrénées, ouvrage p...

Les origines de la France contemporaine : L'ancien régime, La révolution, Le régime moderne

Dans Les Origines de la France contemporaine, son oeuvre majeure, entreprise au lendemain de la débâcle de 1870, Hippolyte Taine (1828-1893) s'interroge sur les causes profondes qui ont conduit la France à la défaite. Il a connu quatre régimes politiques : Restauration, monarchie de Juillet, II...

Voyage en Italie. A Rome

" Tandis que l'Espagne exaltée se consumait dans son catholicisme comme un cierge dans sa flamme, et par ses peintres, par ses poètes, prolongeait l'enthousiasme fiévreux dont saint Ignace et sainte Thérèse avaient brûlé, la sensuelle Italie, ôtant les épines de la dévotion, la respirait c...

Voir tous les livres de Hippolyte Taine

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le second volume de l'ouvrage du philosophe français Hippolyte Taine (1828-1893) sur l'Intelligence (1870) est essentiellement centré sur les diverses sortes de connaissances. Après l'analyse de la connaissance et l'étude de son mécanisme qui a été l'objet du premier volume, vient naturellement l'étude des conditions auxquelles la connaissance se constitue, de ses objets considérés en général et de sa portée. Pour Taine, notre perception extérieure est un rêve du dedans, qui se trouve en harmonie avec les choses du dehors ; et au lieu de dire que l'hallucination est une perception extérieure fausse, il faut dire que la perception extérieure est une hallucination vraie. Éviter que la perception se trouve sans objet réel, faire en sorte que l'hallucination soit vraie, ou, si l'on conserve au mot hallucination son sens pathologique, que l'hallucination reste à l'état naissant, n'aboutisse pas, que le travail hallucinatoire soit neutralisé, tel est le travail mental de rectification qui est la condition de la connaissance. Le mécanisme général de la connaissance étant dévoilé, il reste à appliquer la loi de ce mécanisme, à montrer comment se constituent les diverses sortes de connaissances. Taine commence dans ce second volume par les corps ; il y est conduit naturellement par la théorie de la perception extérieure. De la connaissance des corps nous passons ensuite à celle de l'esprit et du moi. L'analyse de Taine détruit le moi substantiel et métaphysique et ses pouvoirs ou facultés. Jusqu'ici il n'a considéré que les choses particulières ; il faut maintenant considérer les choses générales et les idées que nous nous en formons ; c'est l'objet de la dernière partie du livre où il aborde la question des idées, des jugements et de la raison explicative. Nous proposons ici la réédition fac simile de la version originale (1870) de ce livre rare devenu aujourd'hui introuvable en librairie. Cette nouvelle édition est agrémentée d'une longue introduction comportant une présentation détaillée des changements qui sont intervenus dans les éditions ultérieures et la reproduction du fameux article de Théodule Ribot (1839-1916) sur la psychologie de Taine publié dans la Revue Philosophique de la France et de l'Étranger en 1877. Taine devait donner comme une suite au traité de l'Intelligence (1870) un ouvrage sur la Volonté. Ses travaux historiques ont suspendu ce projet qu'il n'a jamais pu exécuter. L'introduction se termine par une réédition des courtes notes et essais de plans pour la Volonté, écrits postérieurs à l'Intelligence. Ce livre s'adresse aux psychologues, philosophes, savants et étudiants désireux de lire un des ouvrages les plus fondamentaux de la psychologie et de la philosophie française du XIXe siècle.