share_book
Envoyer cet article par e-mail

Eloge de la danse : Suivi de Eloge du parasitisme et Eloge de la mouche

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Eloge de la danse : Suivi de Eloge du parasitisme et Eloge de la mouche

Eloge de la danse : Suivi de Eloge du parasitisme et Eloge de la mouche

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Eloge de la danse : Suivi de Eloge du parasitisme et Eloge de la mouche"

L' " Éloge de la danse " est l'écrit le plus complet que nous a légué l'Antiquité sur un art que manifestement elle a toujours tenu en haute estime. Un auteur comme Lucien donne le meilleur de lui-même dans ce texte, où l'érudition se mêle à des considérations morales, enrichies d'anecdotes savoureuses. Dans l' " Éloge du parasite ", dialogue entre un parasite, Simon, et l'un de ses amis, Lucien prend plaisir à rappeler que les philosophes semblent toujours préoccupés par ce qu'ils vont trouver dans leur assiette, et que, au fond, ils ne rêvent que de devenir eux-mêmes parasites. Quant à l' " Éloge de la mouche ", il s'agit de l'un de ces discours que les sophistes prononçaient devant un public de connaisseurs, où le sujet compte moins que la manière dont on le traite.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 109  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.0cmx17.2cm
  • Poids : 59.0g
  • Editeur :   Arléa Paru le
  • Collection : Retour aux grands textes poche
  • ISBN :  2869597827
  • EAN13 :  9782869597822
  • Classe Dewey :  183
  • Langue : Français

D'autres livres de Lucien de Samosate

Voyages extraordinaires

" Puisque je n'avais rien de vrai à raconter, n'ayant jamais rien vécu d'intéressant, je me suis adonné au mensonge. " Né en Commagène, Lucien a pourtant voyagé à travers tout le Bassin méditerranéen. Mais cet espace est trop étroit pour lui. Tel un de ses héros, Chiron, il aspire à ...

Portraits de philosophes

" Je suis Syrien, riverain de l'Euphrate. Mais qu'importe ? Ce ne doit pas être un handicap à tes yeux d'être barbare par la langue si l'on a manifestement le jugement droit et juste. Je fais profession de haïr les imposteurs, de haïr les charlatans, de haïr les menteurs, de haïr les [.......

Histoires vraies et autres oeuvres

Ce volume propose une sélection d'œuvres de Lucien. Le Songe ou la Vie de Lucien, texte autobiographique, est presque unique en son genre. Le misanthrope du Timon sera repris par Shakespeare. Les Portraits sont un compliment de courtisan et un essai de critique d'art. Une fantaisie débridée, ...

Epigrammes suivi de Apologie du dilettante

Sont recueillies ici les soixante-trois épigrammes attribuées à Lucien dans l'Anthologie grecque, intégrées aujourd'hui au corpus de ses oeuvres apocryphes, où l'on retrouve plusieurs facettes de l'épigramme antique : un fonds satirique plein d'humour, qui fait par ailleurs la renommée de Lu...

Voir tous les livres de Lucien de Samosate

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L' " Éloge de la danse " est l'écrit le plus complet que nous a légué l'Antiquité sur un art que manifestement elle a toujours tenu en haute estime. Un auteur comme Lucien donne le meilleur de lui-même dans ce texte, où l'érudition se mêle à des considérations morales, enrichies d'anecdotes savoureuses. Dans l' " Éloge du parasite ", dialogue entre un parasite, Simon, et l'un de ses amis, Lucien prend plaisir à rappeler que les philosophes semblent toujours préoccupés par ce qu'ils vont trouver dans leur assiette, et que, au fond, ils ne rêvent que de devenir eux-mêmes parasites. Quant à l' " Éloge de la mouche ", il s'agit de l'un de ces discours que les sophistes prononçaient devant un public de connaisseurs, où le sujet compte moins que la manière dont on le traite.