share_book
Envoyer cet article par e-mail

Lettres : Edition bilingue français-grec

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Lettres : Edition bilingue français-grec

Lettres : Edition bilingue français-grec

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Lettres : Edition bilingue français-grec"

Considérés dans leur ensemble, tous ses écrits offrent un aperçu de julien l'Apostat sans équivalent pour aucun autre personnage antique, hormis Cicéron. Dans ce corpus singulier, fait de traités (le Misopogon ou le Contra Galileos), de polémiques, de panégyriques ou de discours, les lettres, qui s'étendent de sa mission en Gaule en tant que César (355) à la proclamation de Lutèce, puis au séjour à Antioche et à Constantinople et enfin à la campagne de Perse (363), forment un ensemble exceptionnel. Avec un art d'écrire, dont Alexandre Kojève a souligné la singularité, julien l'apostat s'y révèle et expose sa vision ambiguë du christianisme et du judaïsme, et surtout son adhésion au paganisme. Ces lettres sont des documents rares permettant de suivre les méandres d'une pensée d'un apostat qui peine à s'émanciper de la religion qu'il a quittée et dont le syncrétisme ne convainc ni les païens ni les chrétiens. Au-delà de l'échec de la restauration du paganisme, elles donnent de l'Empire, à la veille de sa christianisation définitive, une vision fort différente de la légende noire de l'Apostat, tissée notamment par un ancien condisciple, le Père de l'Eglise Grégoire de Nazianze.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 250  pages
  • Dimensions :  2.0cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Belles Lettres Paru le
  • Collection : Classiques en poche
  • ISBN :  2251799982
  • EAN13 :  9782251799988
  • Classe Dewey :  870
  • Langue : Français

D'autres livres de Julien

Cosmik Roger

Cherche grosse planète déserte et pas trop froide pour sauver l'humanité. Demander Cosmik Roger au " Rendez-vous des Anneaux ". ...

Cosmik Roger, Tome 4 : Le rendez-vous des Anneaux

Urgent ! Cherche grosse planète déserte et pas trop froide pour sauver l'humanité. Demander Roger au bar du " Rendez-vous des Anneaux "....

Cosmik Roger, Tome 5 : Les 12 travaux de Cosmik Roger

Face à la colère des nouveaux dieux, aux confins de l'espace et du temps, un homme se dresse et va commander une bière....

Voir tous les livres de Julien

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Considérés dans leur ensemble, tous ses écrits offrent un aperçu de julien l'Apostat sans équivalent pour aucun autre personnage antique, hormis Cicéron. Dans ce corpus singulier, fait de traités (le Misopogon ou le Contra Galileos), de polémiques, de panégyriques ou de discours, les lettres, qui s'étendent de sa mission en Gaule en tant que César (355) à la proclamation de Lutèce, puis au séjour à Antioche et à Constantinople et enfin à la campagne de Perse (363), forment un ensemble exceptionnel. Avec un art d'écrire, dont Alexandre Kojève a souligné la singularité, julien l'apostat s'y révèle et expose sa vision ambiguë du christianisme et du judaïsme, et surtout son adhésion au paganisme. Ces lettres sont des documents rares permettant de suivre les méandres d'une pensée d'un apostat qui peine à s'émanciper de la religion qu'il a quittée et dont le syncrétisme ne convainc ni les païens ni les chrétiens. Au-delà de l'échec de la restauration du paganisme, elles donnent de l'Empire, à la veille de sa christianisation définitive, une vision fort différente de la légende noire de l'Apostat, tissée notamment par un ancien condisciple, le Père de l'Eglise Grégoire de Nazianze.