share_book
Envoyer cet article par e-mail

Identités visuelles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Identités visuelles

Identités visuelles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Identités visuelles"

Les six essais qui composent cet ouvrage portent sur des objets de sens bien particuliers et apparemment très différents : des logos, un « total look », un concept de magasin et un couteau. Si ces objets sont ici soumis à une analyse sémiotique, c'est qu'ils illustrent tous, au-delà de leur commune appartenance à la culture matérielle contemporaine, un même mode de production du sens : une même façon de concevoir et d'affirmer son identité par un bricolage de signes préexistants. Le terme de bricolage est pris ici dans le sens précis que lui a donné Lévi-Strauss dans les fameuses premières pages de La Pensée sauvage, où l'anthropologue oppose la démarche du bricoleur à celle de l'ingénieur pour montrer en quoi le bricolage est une démarche qui peut être rapprochée de celle de la pensée mythique. Les six identités visuelles concrètement analysées au cours de ces pages apparaîtront comme autant de manifestations, dans notre culture contemporaine, de cette façon si particulière d'articuler le sensible et l'intelligible, dont Lévi-Strauss a pu dire qu'elle était essentielle dans le fonctionnement de l'esprit humain.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 232  pages
  • Dimensions :  1.4cmx15.0cmx21.6cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Formes sémiotiques
  • ISBN :  2130582567
  • EAN13 :  9782130582564
  • Classe Dewey :  302.2
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Marie Floch

Sémiotique, marketing et communication

Ce livre parle des « choses de la vie » : des voitures, du métro, de la banque, de l'hypermarché, de la lecture ou encore de la crise de foie et des états dépressifs ; et il en parle concrètement. Il n'est donc ni un cours de sémiotique ni une suite de rapports d'études. Ce n'est pas un ...

Petites mythologies de l'oeil et de l'esprit. Pour une sémiotique plastique

La sémiotique plastique refuse la confusion du visible et du dicible. Tout ce qui fait sens peut être soumis à l'analyse la saturation d'un rouge, le parallélisme ou le croisement de deux lignes ou encore le rappel d'un même agencement de formes et de volumes dans un espace bâti. Les sept étu...

Voir tous les livres de Jean-Marie Floch

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les six essais qui composent cet ouvrage portent sur des objets de sens bien particuliers et apparemment très différents : des logos, un « total look », un concept de magasin et un couteau. Si ces objets sont ici soumis à une analyse sémiotique, c'est qu'ils illustrent tous, au-delà de leur commune appartenance à la culture matérielle contemporaine, un même mode de production du sens : une même façon de concevoir et d'affirmer son identité par un bricolage de signes préexistants. Le terme de bricolage est pris ici dans le sens précis que lui a donné Lévi-Strauss dans les fameuses premières pages de La Pensée sauvage, où l'anthropologue oppose la démarche du bricoleur à celle de l'ingénieur pour montrer en quoi le bricolage est une démarche qui peut être rapprochée de celle de la pensée mythique. Les six identités visuelles concrètement analysées au cours de ces pages apparaîtront comme autant de manifestations, dans notre culture contemporaine, de cette façon si particulière d'articuler le sensible et l'intelligible, dont Lévi-Strauss a pu dire qu'elle était essentielle dans le fonctionnement de l'esprit humain.