share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les théories de l'art dans la pensée traditionnelle : Guénon, Coomaraswamy, Schuon, Burckhardt

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les théories de l'art dans la pensée traditionnelle : Guénon, Coomaraswamy, Schuon, Burckhardt

Les théories de l'art dans la pensée traditionnelle : Guénon, Coomaraswamy, Schuon, Burckhardt

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les théories de l'art dans la pensée traditionnelle : Guénon, Coomaraswamy, Schuon, Burckhardt"

Le courant de pensée métaphysique et universaliste initié par René Guénon (1886-1951) a influencé, jusqu'à nos jours, plusieurs penseurs, qui ont postulé l'idée d'un art traditionnel, fondé sur une tradition symbolique, une esthétique canonique et une créativité ritualisée et initiatique. Le Français Luc Benoist (1893-1980), ancien conservateur du musée des Beaux-Arts de Nantes, synthétisa une vision guénonienne de l'art dans les années 1930, et le Cinghalais Ananda K Coomaraswamy (1877-1947), conservateur dans les années 1930-1940 au musée des Beaux-Arts de Boston, associa étroitement, dans une perspective philosophique, l'art, le symbolisme et la métaphysique. À leur suite, deux auteurs majeurs ont poursuivi, étendu ou refondé une " pensée traditionnelle " sur l'art. Fondateur et maître d'une confrérie soufie en Europe, Frithjof Schuon (1907-1998) a publié une oeuvre importante de spiritualité et de métaphysique, et s'est consacré également à la poésie et à la peinture, dans laquelle il a surtout illustré des thèmes relatifs aux Indiens d'Amérique du Nord et à l'idée d'une féminité céleste et universelle. Initié au soufisme et grand connaisseur du Maroc, Titus Burckhardt (1908-1984) a écrit sur les " principes et méthodes de l'art sacré " et sur l'art islamique, inspirant dans les années 1970 plusieurs travaux qui présentent une interprétation soufie et philosophique de l'architecture, de la calligraphie et des décors islamiques. Situés dans la postérité du romantisme et du postimpressionnisme, ainsi que de l'orientalisme et des courants ésotériques du XIXe et du début du XXe siècle, ces auteurs sont plus ou moins isolés dans le panorama contemporain des idées, bien qu'ils aient eu une influence souterraine considérable sur nombre d'intellectuels, d'écrivains et d'artistes, de René Daumal à Raymond Queneau, d'André Breton à John Tavener, d'Albert Gleizes à Maurice Béjart. Plusieurs de leurs thèses - sur le symbolisme des arts prémodernes, l'interprétation soufie des arts islamiques ou la critique spirituelle de l'art post-médiéval - se trouvent également au coeur des débats contemporains sur le dialogue/conflit des civilisations, l'herméneutique des arts, la fonction de l'esthétique, le contenu du symbole, le regard sur l'Autre. Jusqu'à présent, les théories traditionalistes de l'art n'avaient fait l'objet que d'études fragmentaires et dispersées: le présent ouvrage comble une lacune, en offrant un panorama critique complet des théories traditionnelles de l'art, des thèses de René Guénon aux métaphysiciens de l'art islamique, d'Ananda K Coomaraswamy, pionnier reconnu des études indiennes, aux peintures et poèmes de Frithjof Schuon.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 830  pages
  • Dimensions :  4.4cmx15.2cmx23.8cm
  • Poids : 1220.2g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Théôria
  • ISBN :  2296549691
  • EAN13 :  9782296549692
  • Classe Dewey :  999
  • Langue : Français

D'autres livres de Patrick Ringgenberg

Une introduction au Livre des Rois (Shâhnâmeh) de Ferdowsi : La gloire des rois et la sagesse de l'épopée

OEuvre fondatrice de la culture et de la littérature iraniennes, le Livre des rois (Shâhnâmeh) de Ferdowsi est une épopée royale de guerre et de sagesse, écrite au tournant des Xe-XIe siècles. Longue d'environ 52'000 distiques, elle raconte l'histoire, plus ou moins légendaire, des rois et h...

Diversité et Unité des Religions chez René Guénon et Frithjof Schuon

René Guénon (1886-1951) et l'un de ses héritiers les plus importants, Frithjof Schuon (1907-1998), ont profondément rénové l'idée d'une unité essentielle des religions de l'humanité : le premier en parlant d'une Tradition primordiale, dont toutes les traditions spirituelles seraient histori...

L'univers symbolique des arts islamiques

La signification des arts islamiques fait l'objet de débats depuis plusieurs décennies : les décors végétaux et géométriques, l'architecture des mosquées, l'esthétique non naturaliste de la peinture sont-ils porteurs d'un sens symbolique, ou, au contraire, répondent-ils surtout à une esth...

Voir tous les livres de Patrick Ringgenberg

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le courant de pensée métaphysique et universaliste initié par René Guénon (1886-1951) a influencé, jusqu'à nos jours, plusieurs penseurs, qui ont postulé l'idée d'un art traditionnel, fondé sur une tradition symbolique, une esthétique canonique et une créativité ritualisée et initiatique. Le Français Luc Benoist (1893-1980), ancien conservateur du musée des Beaux-Arts de Nantes, synthétisa une vision guénonienne de l'art dans les années 1930, et le Cinghalais Ananda K Coomaraswamy (1877-1947), conservateur dans les années 1930-1940 au musée des Beaux-Arts de Boston, associa étroitement, dans une perspective philosophique, l'art, le symbolisme et la métaphysique. À leur suite, deux auteurs majeurs ont poursuivi, étendu ou refondé une " pensée traditionnelle " sur l'art. Fondateur et maître d'une confrérie soufie en Europe, Frithjof Schuon (1907-1998) a publié une oeuvre importante de spiritualité et de métaphysique, et s'est consacré également à la poésie et à la peinture, dans laquelle il a surtout illustré des thèmes relatifs aux Indiens d'Amérique du Nord et à l'idée d'une féminité céleste et universelle. Initié au soufisme et grand connaisseur du Maroc, Titus Burckhardt (1908-1984) a écrit sur les " principes et méthodes de l'art sacré " et sur l'art islamique, inspirant dans les années 1970 plusieurs travaux qui présentent une interprétation soufie et philosophique de l'architecture, de la calligraphie et des décors islamiques. Situés dans la postérité du romantisme et du postimpressionnisme, ainsi que de l'orientalisme et des courants ésotériques du XIXe et du début du XXe siècle, ces auteurs sont plus ou moins isolés dans le panorama contemporain des idées, bien qu'ils aient eu une influence souterraine considérable sur nombre d'intellectuels, d'écrivains et d'artistes, de René Daumal à Raymond Queneau, d'André Breton à John Tavener, d'Albert Gleizes à Maurice Béjart. Plusieurs de leurs thèses - sur le symbolisme des arts prémodernes, l'interprétation soufie des arts islamiques ou la critique spirituelle de l'art post-médiéval - se trouvent également au coeur des débats contemporains sur le dialogue/conflit des civilisations, l'herméneutique des arts, la fonction de l'esthétique, le contenu du symbole, le regard sur l'Autre. Jusqu'à présent, les théories traditionalistes de l'art n'avaient fait l'objet que d'études fragmentaires et dispersées: le présent ouvrage comble une lacune, en offrant un panorama critique complet des théories traditionnelles de l'art, des thèses de René Guénon aux métaphysiciens de l'art islamique, d'Ananda K Coomaraswamy, pionnier reconnu des études indiennes, aux peintures et poèmes de Frithjof Schuon.