share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Colère de Dieu

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Colère de Dieu

La Colère de Dieu

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Colère de Dieu"

Bienvenue au Moyen Âge, dans la fureur des armes, le mystérieux halo des croyances mystiques et les complots de tout poil. Plus précisément, nous sommes en 1379 et rien ne va plus au Royaume d'Angleterre : alors que les Français débarquent au sud, la révolte gronde dans les campagnes. Une armée de larrons et de coupe-jarrets, comme disent les représentants de la couronne, pourrait bien marcher sur Londres derrière leur invisible chef surnommé "Ira Dei", "la colère de Dieu". Oncle du trop jeune Richard II, l'avide régent Jean de Gand est menacé. Très vite, deux de ses proches sont assassinés et – ce qui semble l'affecter d'avantage – Ira Dei revendique en prime le très mystérieux vol de son trésor. Le régent donne dix jours au coroner John Cranston pour résoudre l'énigme. L'aide de frère Athlestan va une fois de plus se révéler déterminante. Revoilà l'excellent moine-détective frère Athelstan pour sa quatrième enquête après La Galerie du rossignol, Le Donjon du bourreau et Sacrilège à Blackfriars. Plus drôle encore peut-être que le célèbre frère Cadfael d'Ellis Peters et aussi efficace, Athelstan est ici confronté aux ravages du pouvoir dans le cœur des hommes. Un pur régal que cette enquête mouvementée et ces dialogues toujours savoureux avec l'ineffable coroner Cranston. Pour ce qui est du rendu de l'atmosphère et des mœurs du Moyen Âge, on donnera mention très bien à Paul C. Doherty (le vrai nom de Paul Harding), qui prouve une fois de plus qu'il n'est pas devenu un grand professeur d'histoire médiévale par hasard. Du même auteur, sous son vrai nom et sous l'autre pseudonyme de C.L. Grace, on découvrira aussi avec bonheur les séries Hugh Corbett et Kathryn Swinbrooke, dont les deux derniers titres parus sont respectivement Le Feu de Satan et Le Livre des ombres. --Bruno Ménard

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 256  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.6cmx17.4cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   10 X 18 Paru le
  • Collection : Grands détectives
  • ISBN :  2264032650
  • EAN13 :  9782264032652
  • Classe Dewey :  823.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Paul Harding

Les foudroyés

Un vieil homme meurt. Allongé sur un lit d'hôpital installé au centre de son salon, entouré de sa famille, épouse, soeur, enfants et petits-enfants qui se relaient pour le nourrir, le laver, lui faire la lecture, George, un ancien horloger, sent le temps se déliter et le monde lui [....]...

La taverne aux oubliés

Au coeur du quartier le plus mal famé de Londres où officie tant bien que mal frère Athelstan, La Nuit de Jérusalem est une taverne où escrocs, tire-laine, gueuses et fiers-à-bras aiment à se retrouver pour festoyer. Mais lorsque trois meurtres sont commis au beau milieu de la grande [.......

Sacrilège à Blackfriars

Angleterre, 1379. Un double crime est commis dans l'église des Blackfriars. Pendant ce temps, le coroner de Londres, Sir John Cranston, est tout à sa joie d'assister au somptueux banquet donné par Jean de Gand au palais de Savoie. Mais au cours du repas, Gian Galeazzo, seigneur de Crémone, [...

L'auberge du Paradis

A l'automne 1380, frère Athelstan espérait enfin pouvoir se consacrer à ses turbulents paroissiens de Southwark, mais sa fonction de secrétaire du coroner de Londres, sir John Cranston, l'oblige bien malgré lui à se plonger dans une nouvelle et ténébreuse affaire. Trois corps dont celui d'un...

Voir tous les livres de Paul Harding

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Bienvenue au Moyen Âge, dans la fureur des armes, le mystérieux halo des croyances mystiques et les complots de tout poil. Plus précisément, nous sommes en 1379 et rien ne va plus au Royaume d'Angleterre : alors que les Français débarquent au sud, la révolte gronde dans les campagnes. Une armée de larrons et de coupe-jarrets, comme disent les représentants de la couronne, pourrait bien marcher sur Londres derrière leur invisible chef surnommé "Ira Dei", "la colère de Dieu". Oncle du trop jeune Richard II, l'avide régent Jean de Gand est menacé. Très vite, deux de ses proches sont assassinés et – ce qui semble l'affecter d'avantage – Ira Dei revendique en prime le très mystérieux vol de son trésor. Le régent donne dix jours au coroner John Cranston pour résoudre l'énigme. L'aide de frère Athlestan va une fois de plus se révéler déterminante. Revoilà l'excellent moine-détective frère Athelstan pour sa quatrième enquête après La Galerie du rossignol, Le Donjon du bourreau et Sacrilège à Blackfriars. Plus drôle encore peut-être que le célèbre frère Cadfael d'Ellis Peters et aussi efficace, Athelstan est ici confronté aux ravages du pouvoir dans le cœur des hommes. Un pur régal que cette enquête mouvementée et ces dialogues toujours savoureux avec l'ineffable coroner Cranston. Pour ce qui est du rendu de l'atmosphère et des mœurs du Moyen Âge, on donnera mention très bien à Paul C. Doherty (le vrai nom de Paul Harding), qui prouve une fois de plus qu'il n'est pas devenu un grand professeur d'histoire médiévale par hasard. Du même auteur, sous son vrai nom et sous l'autre pseudonyme de C.L. Grace, on découvrira aussi avec bonheur les séries Hugh Corbett et Kathryn Swinbrooke, dont les deux derniers titres parus sont respectivement Le Feu de Satan et Le Livre des ombres. --Bruno Ménard