share_book
Envoyer cet article par e-mail

LA FABRIQUE DE LA POUPEE CHEZ HANS BELLMER LE

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
LA FABRIQUE DE LA POUPEE CHEZ HANS BELLMER LE

LA FABRIQUE DE LA POUPEE CHEZ HANS BELLMER LE

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "LA FABRIQUE DE LA POUPEE CHEZ HANS BELLMER LE"

Cette étude porte sur la place et la fonction qu'a occupées la Poupée dans la vie et l'oeuvre de Hans Bellmer. Cet objet-enfance a été choisi comme paradigme de recherche afin d'explorer les processus de création et certaines thématiques adjacentes telles que le regard, l'inquiétante étrangeté, la mémoire, les traces, l'image du corps, l'enfant et le créer, le sexuel, le fantasme ainsi que la perversion (et particulièrement les rapports perversion/création). Ainsi, sont analysés les processus psychiques en jeu dans ce que l'auteur a proposé de nommer le faire-oeuvre perversif, mouvement psychique qui engage le sujet sur les bords, d'où l'idée d'un appareil psychique " en crise ". La Poupée - autrement appelée sa " fille artificielle " - fut conçue par Bellmer peu de temps après qu'il eut assisté à une représentation des Contes d'Hoffmann mettant en scène Olympia, une poupée-automate " qui n'est que belle ". Bellmer tomba sous le charme de cette poupée (moment de sidération par l'image) et dès lors entreprit la construction d'une Poupée, véritable mécanique articulée dont le corps fut remanié - déconstruit et reconstruit - réinventant ainsi une autre réalité corporelle plus proche de l'image du corps morcelé telle qu'on la retrouve chez le psychotique où le dedans et le dehors ne sont plus distincts mais confondus (modèle de la bande de Moebius qui n'a qu'une surface, qu'un seul bord). Par le biais de la Poupée, bricolée par son désir, Bellmer interroge l'anatomie féminine et tente d'en comprendre le fonctionnement. C'est un corps physiologique, organique, imaginaire et fantasmatique qui est exploré dans cette oeuvre souvent qualifiée de perverse.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 492  pages
  • Dimensions :  3.6cmx13.8cmx21.0cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : L'Oeuvre & la Psyche
  • ISBN :  2738492142
  • EAN13 :  9782738492142
  • Classe Dewey :  150
  • Langue : Français

D'autres livres de Céline Masson

Oeuvres complêtes de Freud : Tome 1. 1884-1905, Résumé analytique.

Résumer l'œuvre de Freud pourrait sembler une tâche impossible, tant elle est riche et complexe, et tant les articulations entre les ouvrages publiés, les articles, les textes inédits et la correspondance sont nombreuses. Céline Masson et Laurence Guichard ont cependant relevé le défi avec c...

Résumé des oeuvres complètes de Freud : Tome 2, 1905-1913

1905-1913 est une période d'intense réflexion pour Freud qui rédige alors la quasi-totalité de ce que nous appelons aujourd'hui les Cinq Psychanalyses. D'une richesse clinique inépuisable, ces textes montrent comment la technique analytique se trouve alors en pleine élaboration au contact des ...

Résumé des oeuvres complètes de Freud : Tome 3, 1914-1920

1914-1920 : ces deux dates correspondent à des remaniements forts de la théorie psychanalytique, de Narcisse à Thanatos. En 1914, la Première Guerre mondiale débute. Un autre conflit vient de s'achever au même moment pour Freud, celui qui l'opposait à Jung. Sur les cendres de leur amitié, "P...

Temps psychique, temps visuel : Essai sur la temporalité psychique considérée du point de vue de l'image

Notre essai tentera de montrer qu'une image, dès lors qu'elle est saisie par l'appareil psychique, est toujours prise dans un temps non pas chronologique mais anachronique qui est la temporalité propre de la mémoire telle que Freud la définit. L'image de temps ou le temps de l'image convoque les...

Voir tous les livres de Céline Masson

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cette étude porte sur la place et la fonction qu'a occupées la Poupée dans la vie et l'oeuvre de Hans Bellmer. Cet objet-enfance a été choisi comme paradigme de recherche afin d'explorer les processus de création et certaines thématiques adjacentes telles que le regard, l'inquiétante étrangeté, la mémoire, les traces, l'image du corps, l'enfant et le créer, le sexuel, le fantasme ainsi que la perversion (et particulièrement les rapports perversion/création). Ainsi, sont analysés les processus psychiques en jeu dans ce que l'auteur a proposé de nommer le faire-oeuvre perversif, mouvement psychique qui engage le sujet sur les bords, d'où l'idée d'un appareil psychique " en crise ". La Poupée - autrement appelée sa " fille artificielle " - fut conçue par Bellmer peu de temps après qu'il eut assisté à une représentation des Contes d'Hoffmann mettant en scène Olympia, une poupée-automate " qui n'est que belle ". Bellmer tomba sous le charme de cette poupée (moment de sidération par l'image) et dès lors entreprit la construction d'une Poupée, véritable mécanique articulée dont le corps fut remanié - déconstruit et reconstruit - réinventant ainsi une autre réalité corporelle plus proche de l'image du corps morcelé telle qu'on la retrouve chez le psychotique où le dedans et le dehors ne sont plus distincts mais confondus (modèle de la bande de Moebius qui n'a qu'une surface, qu'un seul bord). Par le biais de la Poupée, bricolée par son désir, Bellmer interroge l'anatomie féminine et tente d'en comprendre le fonctionnement. C'est un corps physiologique, organique, imaginaire et fantasmatique qui est exploré dans cette oeuvre souvent qualifiée de perverse.