share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'avantage métropolitain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'avantage métropolitain

L'avantage métropolitain

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'avantage métropolitain"

« La montée en puissance des régions urbaines va de pair avec l'affirmation d'une situation paradoxale. Les métropoles sont à la fois le produit et le moteur d'un capitalisme mondialisé qui repose sur l'hypermobilité des capitaux, des idées et des personnes, et ce à un niveau probablement jamais atteint jusqu'alors. Mais elles sont aussi les espaces dans lesquels les tensions des sociétés contemporaines s'accumulent, depuis l'accroissement des inégalités sociales jusqu'à l'exacerbation de la pression sur l'environnement, depuis le mal-vivre ensemble jusqu'à la montée du sentiment d'insécurité. À mesure que le monde s'urbanise et que les mégarégions urbaines s'imposent, les métropoles apparaissent à la fois comme l'avenir certain et comme une menace potentielle pour une planète aux ressources fragilisées et une humanité qui serait soumise aux forces aveugles de la mondialisation. Comme si les nouvelles modalités de l'économie contemporaine qui président à la formation des métropoles se faisaient forcément contre la société. Sans verser dans une naïveté mal à propos, faut-il accepter cette vision fataliste qui reconnaît implicitement que l'économie fonctionne indépendamment du collectif que l'on désigne sous le terme attrape-tout de « société » ? L'avantage des métropoles est certes le résultat et le point de départ de réseaux de longue portée, liés à la mondialisation et aux multiples formes de division des tâches, notamment. Mais, loin d'être l'enfant de la seule mondialisation, la métropole est aussi une construction permise, façonnée et régulée, avec plus ou moins de bonheur, on le sait, par des sociétés métropolitaines elles-mêmes actrices de ces réseaux. Il est légitime, voire urgent, de repenser notre avenir métropolitain à la lumière de ce constat simple. » (Extrait de l'Avant-propos)

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 160  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.4cmx18.4cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : La ville en débat
  • ISBN :  2130581498
  • EAN13 :  9782130581499
  • Classe Dewey :  300
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« La montée en puissance des régions urbaines va de pair avec l'affirmation d'une situation paradoxale. Les métropoles sont à la fois le produit et le moteur d'un capitalisme mondialisé qui repose sur l'hypermobilité des capitaux, des idées et des personnes, et ce à un niveau probablement jamais atteint jusqu'alors. Mais elles sont aussi les espaces dans lesquels les tensions des sociétés contemporaines s'accumulent, depuis l'accroissement des inégalités sociales jusqu'à l'exacerbation de la pression sur l'environnement, depuis le mal-vivre ensemble jusqu'à la montée du sentiment d'insécurité. À mesure que le monde s'urbanise et que les mégarégions urbaines s'imposent, les métropoles apparaissent à la fois comme l'avenir certain et comme une menace potentielle pour une planète aux ressources fragilisées et une humanité qui serait soumise aux forces aveugles de la mondialisation. Comme si les nouvelles modalités de l'économie contemporaine qui président à la formation des métropoles se faisaient forcément contre la société. Sans verser dans une naïveté mal à propos, faut-il accepter cette vision fataliste qui reconnaît implicitement que l'économie fonctionne indépendamment du collectif que l'on désigne sous le terme attrape-tout de « société » ? L'avantage des métropoles est certes le résultat et le point de départ de réseaux de longue portée, liés à la mondialisation et aux multiples formes de division des tâches, notamment. Mais, loin d'être l'enfant de la seule mondialisation, la métropole est aussi une construction permise, façonnée et régulée, avec plus ou moins de bonheur, on le sait, par des sociétés métropolitaines elles-mêmes actrices de ces réseaux. Il est légitime, voire urgent, de repenser notre avenir métropolitain à la lumière de ce constat simple. » (Extrait de l'Avant-propos)