share_book
Envoyer cet article par e-mail

De l'Âme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De l'Âme

De l'Âme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De l'Âme"

Le traité De l'âme d'Alexandre d'Aphrodise est présenté ici dans sa première traduction française. Basée sur un texte grec révisé, la traduction s'accompagne d'une introduction détaillée et d'un commentaire suivi. On découvrira l'érudition phénoménale de l'Aphrodisien, qui met à contribution l'ensemble du corpus aristotélicien pour exposer à grands traits la psychologie du Stagirite. L'objectif est de décrire l'âme qui appartient aux corps périssables, d'expliquer quelle en est la substance et de comprendre quelles sont ses puissances. La discussion se guide sur le traité De l'âme d'Aristote, dont la majorité des chapitres sont utilisés. L'exégèse qui en est faite ne laisse jamais indifférent : on voudrait tantôt porter Alexandre aux nues, tantôt le condamner aux fers. Car certaines de ses interprétations ont profondément choqué les modernes. Par exemple, Alexandre semble croire que l'âme est engendrée par les corps. Il n'accorde pas d'immortalité à l'âme humaine, qui périt en entier et qui ne survit en rien au composé. L'intellect agent et Dieu ne sont pour lui qu'une seule et même chose. Il estime d'ailleurs que tous deux sont 1'" intellect du dehors" que mentionne Aristote dans son traité De la génération des animaux. Au-delà des controverses qu'il a suscitées, le De l'âme d'Alexandre se veut un exposé fidèle de la psychologie d'Aristote, soucieux d'harmoniser la totalité des oeuvres du Stagirite et de défendre la conception hylémorphique de l'âme contre les élucubrations stoïciennes qui font de l'âme un corps.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 384  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.6cmx20.8cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Vrin Paru le
  • Collection : Textes & Commentaires
  • ISBN :  2711619737
  • EAN13 :  9782711619733
  • Classe Dewey :  185
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le traité De l'âme d'Alexandre d'Aphrodise est présenté ici dans sa première traduction française. Basée sur un texte grec révisé, la traduction s'accompagne d'une introduction détaillée et d'un commentaire suivi. On découvrira l'érudition phénoménale de l'Aphrodisien, qui met à contribution l'ensemble du corpus aristotélicien pour exposer à grands traits la psychologie du Stagirite. L'objectif est de décrire l'âme qui appartient aux corps périssables, d'expliquer quelle en est la substance et de comprendre quelles sont ses puissances. La discussion se guide sur le traité De l'âme d'Aristote, dont la majorité des chapitres sont utilisés. L'exégèse qui en est faite ne laisse jamais indifférent : on voudrait tantôt porter Alexandre aux nues, tantôt le condamner aux fers. Car certaines de ses interprétations ont profondément choqué les modernes. Par exemple, Alexandre semble croire que l'âme est engendrée par les corps. Il n'accorde pas d'immortalité à l'âme humaine, qui périt en entier et qui ne survit en rien au composé. L'intellect agent et Dieu ne sont pour lui qu'une seule et même chose. Il estime d'ailleurs que tous deux sont 1'" intellect du dehors" que mentionne Aristote dans son traité De la génération des animaux. Au-delà des controverses qu'il a suscitées, le De l'âme d'Alexandre se veut un exposé fidèle de la psychologie d'Aristote, soucieux d'harmoniser la totalité des oeuvres du Stagirite et de défendre la conception hylémorphique de l'âme contre les élucubrations stoïciennes qui font de l'âme un corps.