share_book
Envoyer cet article par e-mail

Du service public à la télé-réalité : Une histoire culturelle des télévisions européennes 1950-2010

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Du service public à la télé-réalité : Une histoire culturelle des télévisions européennes 1950-2010

Du service public à la télé-réalité : Une histoire culturelle des télévisions européennes 1950-2010

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Du service public à la télé-réalité : Une histoire culturelle des télévisions européennes 1950-2010"

L'auteur nous propose un récit inédit : la première histoire intégrée des télévisions européennes qui ne se contente pas de juxtaposer les perspectives nationales. Centré sur les cinq grands pays : France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni, il propose aussi des aperçus sur les petits voisins (Pays-Bas, Pays Scandinaves, notamment). L'Europe a été traversée par une tension fondamentale entre la volonté d'intégration économique et politique et la dynamique fondamentalement nationale de la culture de masse, analysée ici à partir de l'exemple de la télévision. Le fameux " déficit démocratique " de l'Europe est aussi un déficit culturel. La culture de masse est le lieu d'un retour du refoulé national que l'on croit trop volontiers limité à l'émergence des partis nationalistes, mais qui touche plus profondément les consciences collectives européennes, en quête de héros et de drames nationaux. La déréglementation et la " télévision sans frontières " n'ont pas encouragé une unification, tout au plus une domestication par chaque pays de la télévision états-unienne. On importe toujours les succès américains mais de plus en plus, on adopte, on copie (et parfois l'on réexporte, comme avec Big Brother/ Loft Story) des formats inspirés par la culture télévisuelle américaine. A défaut d'une introuvable euroculture, l'auteur suggère des usages de la télévision qui encouragent sinon une identité européenne, au moins la protection de cultures originales et une meilleure compréhension entre nations. Cela peut être le lieu d'une redécouverte d'une notion idéalisée, fragile dès l'origine, mais toujours indispensable : le service public.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 247  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx22.8cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Ina Paru le
  • Collection : Médias histoire
  • ISBN :  2869381972
  • EAN13 :  9782869381971
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

D'autres livres de Jérôme Bourdon

Introduction aux médias

Plus internationale, plus axée sur les nouveaux médias, cette nouvelle édition s'adresse aux étudiants et aux formateurs, mais aussi à quiconque veut se donner des outils intellectuels pour aborder les transformations majeures du monde contemporain à l'âge de la communication. Car depuis la p...

Voir tous les livres de Jérôme Bourdon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'auteur nous propose un récit inédit : la première histoire intégrée des télévisions européennes qui ne se contente pas de juxtaposer les perspectives nationales. Centré sur les cinq grands pays : France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni, il propose aussi des aperçus sur les petits voisins (Pays-Bas, Pays Scandinaves, notamment). L'Europe a été traversée par une tension fondamentale entre la volonté d'intégration économique et politique et la dynamique fondamentalement nationale de la culture de masse, analysée ici à partir de l'exemple de la télévision. Le fameux " déficit démocratique " de l'Europe est aussi un déficit culturel. La culture de masse est le lieu d'un retour du refoulé national que l'on croit trop volontiers limité à l'émergence des partis nationalistes, mais qui touche plus profondément les consciences collectives européennes, en quête de héros et de drames nationaux. La déréglementation et la " télévision sans frontières " n'ont pas encouragé une unification, tout au plus une domestication par chaque pays de la télévision états-unienne. On importe toujours les succès américains mais de plus en plus, on adopte, on copie (et parfois l'on réexporte, comme avec Big Brother/ Loft Story) des formats inspirés par la culture télévisuelle américaine. A défaut d'une introuvable euroculture, l'auteur suggère des usages de la télévision qui encouragent sinon une identité européenne, au moins la protection de cultures originales et une meilleure compréhension entre nations. Cela peut être le lieu d'une redécouverte d'une notion idéalisée, fragile dès l'origine, mais toujours indispensable : le service public.