share_book
Envoyer cet article par e-mail

Compagnies aériennes : la faillite du modèle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Compagnies aériennes : la faillite du modèle

Compagnies aériennes : la faillite du modèle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Compagnies aériennes : la faillite du modèle"

Le phénomène est étrange : plus les compagnies aériennes sont grosses, plus elles perdent de l'argent et plus elles cherchent à grossir pour conquérir des parts de marché. Comment expliquer que, dans un secteur d'activité en croissance de 5% en moyenne par an, les grands transporteurs, premiers bénéficiaires des avancées technologiques, continuent à creuser leur déficit ? La création du transport aérien moderne date de 1944, de la réunion de Chicago. Pendant une trentaine d'années, ce secteur s'est harmonieusement développé. C'est en 1978, avec une déréglementation intervenue aux États-Unis que tout a changé : augmentation des tarifs, baisse de la qualité des services, arrivée des compagnies « low cost »... Alors que le système devrait engendrer des recettes et bénéfices importants, les responsables du transport aérien annoncent tous les ans des restrictions économiques drastiques et des pertes abyssales. Faut-il démolir le système ? Quels sont les responsables? Dans cet ouvrage, Jean-Louis Baroux s'applique à dénoncer ce que les experts savent mais préfèrent taire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Archipel Paru le
  • Collection : Témoignage, document
  • ISBN :  2809803927
  • EAN13 :  9782809803921
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Le phénomène est étrange : plus les compagnies aériennes sont grosses, plus elles perdent de l'argent et plus elles cherchent à grossir pour conquérir des parts de marché. Comment expliquer que, dans un secteur d'activité en croissance de 5% en moyenne par an, les grands transporteurs, premiers bénéficiaires des avancées technologiques, continuent à creuser leur déficit ? La création du transport aérien moderne date de 1944, de la réunion de Chicago. Pendant une trentaine d'années, ce secteur s'est harmonieusement développé. C'est en 1978, avec une déréglementation intervenue aux États-Unis que tout a changé : augmentation des tarifs, baisse de la qualité des services, arrivée des compagnies « low cost »... Alors que le système devrait engendrer des recettes et bénéfices importants, les responsables du transport aérien annoncent tous les ans des restrictions économiques drastiques et des pertes abyssales. Faut-il démolir le système ? Quels sont les responsables? Dans cet ouvrage, Jean-Louis Baroux s'applique à dénoncer ce que les experts savent mais préfèrent taire.