share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Paris des surréalistes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Paris des surréalistes

Le Paris des surréalistes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Paris des surréalistes"

Depuis sa parution chez Seghers en 1973, ce texte est devenu inaccessible. L'extraordinaire importance de Paris dans la littérature née après la guerre de 1914 y est analysée à travers les oeuvres d'Aragon, Breton, Péret, Desnos, Soupault. Chez ces jeunes écrivains français révoltés par la guerre, qui rejoignent le mouvement Dada, puis fondent le surréalisme, le refus de l'ancienne civilisation s'accompagne de la volonté de refaire l'homme, en donnant de lui une définition totale, englobant l'inconscient et le spontané. Le langage, instrument de la révolte, doit être rendu neuf, pur, surprenant... Nulle projection géographique de ces ambitions et de ces espoirs n'était plus propice que Paris, cette ville pleine de mystères séculaires et de dynamisme moderne, complexe à l'image de l'homme. Dans l'explosion euphorique de l'après-guerre, elle était toute prête à accepter les nouveautés d'une révolte dans la psychologie et dans l'écriture, voire même à les susciter.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 328  pages
  • Dimensions :  2.2cmx13.0cmx19.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Editions De La Différence Paru le
  • Collection : Les Essais
  • ISBN :  2729115072
  • EAN13 :  9782729115074
  • Classe Dewey :  840.90091
  • Langue : Français

D'autres livres de Marie-Claire Bancquart

Ecrivains fin-de-siècle

Ce livre propose des extraits de romans ou de " proses " qui ont eu du succès et de l'influence durant la période qui va des années 1880 au début du XXe siècle. De Remy de Gourmont au Sâr Péladan, de Jean Lorrain à Marcel Schwob, les écrivains réunis ici partagent tous le besoin d'un " ail...

Prix : 84 DH
Littérature française du XXe siècle

1884-1896 / "Décadence" et symbolisme, crise des valeurs. 1896-1912 / Engagement, naissance et renaissance des valeurs. 1913-1928 / Changer la vie, changer l'art, définir un homme nouveau. 1928-1955 / Espoirs en la cité nouvelle, désespoirs, recherche d'un humanisme. 1955-1975 / Le langage comme...

Paix saignée précédé de Contrées du corps natal

Contrées du corps natal est né d'un besoin que j'ai ressenti d'une manière imprévue : écrire sur les deux bourgs géographiquement éloignés l'un de l'autre dont mes lignées paternelle et maternelle sont originaires, l'un, Desvres, dans le Pas de Calais, l'autre, Aubin, dans l'Aveyron. Mes ce...

Voir tous les livres de Marie-Claire Bancquart

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Depuis sa parution chez Seghers en 1973, ce texte est devenu inaccessible. L'extraordinaire importance de Paris dans la littérature née après la guerre de 1914 y est analysée à travers les oeuvres d'Aragon, Breton, Péret, Desnos, Soupault. Chez ces jeunes écrivains français révoltés par la guerre, qui rejoignent le mouvement Dada, puis fondent le surréalisme, le refus de l'ancienne civilisation s'accompagne de la volonté de refaire l'homme, en donnant de lui une définition totale, englobant l'inconscient et le spontané. Le langage, instrument de la révolte, doit être rendu neuf, pur, surprenant... Nulle projection géographique de ces ambitions et de ces espoirs n'était plus propice que Paris, cette ville pleine de mystères séculaires et de dynamisme moderne, complexe à l'image de l'homme. Dans l'explosion euphorique de l'après-guerre, elle était toute prête à accepter les nouveautés d'une révolte dans la psychologie et dans l'écriture, voire même à les susciter.