share_book
Envoyer cet article par e-mail

Traité de Droit Civil : Le régime des créances et des dettes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Traité de Droit Civil : Le régime des créances et des dettes

Traité de Droit Civil : Le régime des créances et des dettes

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Traité de Droit Civil : Le régime des créances et des dettes"

A l'heure où les Universités mettent en place la réforme des études, la plupart ont incorporé dans leur cursus un enseignement consacré au régime des obligations. Ce volume correspond exactement au programme de cette matière. Les auteurs lui ont cependant choisi un titre différent de celui usuellement retenu parce qu'ils ont élaboré une théorie comportant une clef permettant de comprendre et d'organiser les solutions du droit positif dans laquelle l'obligation n'est qu'un élément. Ils démontrent ainsi que la créance et la dette ne sont pas réductibles à obligation : si les premières peuvent être le résultat d'une obligation, elles ne le sont pas toujours. De plus, toute obligation ne débouche pas nécessairement sur une créance. L'obligation n'est qu'un maillon intermédiaire, un relais, pas toujours nécessaire, entre la créance et sa source. Certaines sources donnent naissance à une obligation, qui elle-même engendre ordinairement une créance et une dette ; mais certaines créances et dettes naissent directement de la loi, sans être relayées par une obligation. L'ouvrage se veut donc doctrinal. Il se veut également pratique et accessible à un large public, si bien qu'aucune branche du droit n'a été négligée, qu'il s'agisse du droit civil, du droit commercial, du droit du travail, du droit de la consommation et même de certains aspects du droit public. Le lecteur trouvera ainsi traitée la question classique, quoique renouvelée sous l'impulsion du modèle explicatif proposé, de l'incidence des sources des créances et des dettes sur leur régime qui tient compte aujourd'hui, de surcroît, de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme ; les classifications fondées sur l'objet (indivisibilité) ou les sujets (solidarité) ne sont pas absentes. Le lecteur trouvera aussi exposées, de manière exhaustive, les règles concernant la transmission des créances et des dettes, à titre particulier et à titre universel, ce qui intéresse les successions, mais aussi les fusions et les scissions de sociétés. Il y trouvera enfin une présentation d'ensemble des mécanismes réalisant l'extinction des créances et des dettes ; sont ainsi étudiées des techniques classiques comme le payement et la prescription, mais aussi d'autres plus modernes comme, par exemple, les cartes de payement, les renonciations dans les procédures civiles ou commerciales de règlement amiable et l'effacement des créances en droit de la consommation.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 1374  pages
  • Dimensions :  4.4cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 1138.5g
  • Editeur :   Lgdj Paru le
  • Collection : Traités
  • ISBN :  227502588X
  • EAN13 :  9782275025889
  • Classe Dewey :  346.440 77
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

A l'heure où les Universités mettent en place la réforme des études, la plupart ont incorporé dans leur cursus un enseignement consacré au régime des obligations. Ce volume correspond exactement au programme de cette matière. Les auteurs lui ont cependant choisi un titre différent de celui usuellement retenu parce qu'ils ont élaboré une théorie comportant une clef permettant de comprendre et d'organiser les solutions du droit positif dans laquelle l'obligation n'est qu'un élément. Ils démontrent ainsi que la créance et la dette ne sont pas réductibles à obligation : si les premières peuvent être le résultat d'une obligation, elles ne le sont pas toujours. De plus, toute obligation ne débouche pas nécessairement sur une créance. L'obligation n'est qu'un maillon intermédiaire, un relais, pas toujours nécessaire, entre la créance et sa source. Certaines sources donnent naissance à une obligation, qui elle-même engendre ordinairement une créance et une dette ; mais certaines créances et dettes naissent directement de la loi, sans être relayées par une obligation. L'ouvrage se veut donc doctrinal. Il se veut également pratique et accessible à un large public, si bien qu'aucune branche du droit n'a été négligée, qu'il s'agisse du droit civil, du droit commercial, du droit du travail, du droit de la consommation et même de certains aspects du droit public. Le lecteur trouvera ainsi traitée la question classique, quoique renouvelée sous l'impulsion du modèle explicatif proposé, de l'incidence des sources des créances et des dettes sur leur régime qui tient compte aujourd'hui, de surcroît, de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme ; les classifications fondées sur l'objet (indivisibilité) ou les sujets (solidarité) ne sont pas absentes. Le lecteur trouvera aussi exposées, de manière exhaustive, les règles concernant la transmission des créances et des dettes, à titre particulier et à titre universel, ce qui intéresse les successions, mais aussi les fusions et les scissions de sociétés. Il y trouvera enfin une présentation d'ensemble des mécanismes réalisant l'extinction des créances et des dettes ; sont ainsi étudiées des techniques classiques comme le payement et la prescription, mais aussi d'autres plus modernes comme, par exemple, les cartes de payement, les renonciations dans les procédures civiles ou commerciales de règlement amiable et l'effacement des créances en droit de la consommation.