share_book
Envoyer cet article par e-mail

Galeran de Bretagne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Galeran de Bretagne

Galeran de Bretagne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Galeran de Bretagne"

Si Renaut a choisi, dans Galeran de Bretagne, de récrire le lai de Frêne, c'est que cette histoire de jumeaux lui permettait d'introduire le motif du double et convenait à sa volonté de mettre son oeuvre sous le signe de la dualité, qui semble être une obsession de notre auteur. Dans ce roman féminin par certains côtés et surtout binaire qui comporte, à égalité, deux protagonistes, Renaut a multiplié les jeux sur l'apparence et la réalité; il a exploré toutes les formes du dédoublement et du redoublement pour exprimer sa vision du monde: c'est dans les muances et les contradictions de la société et des hommes que se trouve la merveille. Fondée sur une lutte des contraires qui se manifeste aussi bien dans la syntaxe, les formules et les images que dans l'intrigue et l'évolution des personnages, l'oeuvre de Renaut est structurée par un mouvement ascendant du paraître à l'être, de l'erreur à la vérité, de la division, de la séparation et des contradictions à l'unité de l'individu, du couple, de la famille et de la société. Cette unité tire sa force du romanesque qui donne son sens à la réalité. Si Renaut reprend, après Cligès et le Chevalier au lion, le motif de l'échange des coeurs, « le coeur et le corps n'entament pas un débat, comme souvent dans la littérature médiévale; mais Renaut, à travers leur opposition, qui exprime une dualité de l'être, atteint, grâce au coeur, essence de la personne, une unité pour lui fondamentale». Mais le romancier est assez lucide pour savoir que cette quête n'aboutit pas toujours et que la réussite dépend de la qualité des âmes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 209  pages
  • Dimensions :  1.4cmx14.8cmx21.8cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Honoré Champion Paru le
  • Collection : Traductions
  • ISBN :  2852037254
  • EAN13 :  9782852037250
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Renaut

Galeran de Bretagne : Edition bilingue français-ancien français

Fondé sur une lutte des contraires qui se manifeste aussi bien dans la syntaxe, les formules et les images que dans l'intrigue et l'évolution des personnages, le roman de Renaut est structuré par un mouvement ascendant du paraître à l'être, de l'erreur à la vérité, de la division et des con...

Voir tous les livres de Renaut

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Si Renaut a choisi, dans Galeran de Bretagne, de récrire le lai de Frêne, c'est que cette histoire de jumeaux lui permettait d'introduire le motif du double et convenait à sa volonté de mettre son oeuvre sous le signe de la dualité, qui semble être une obsession de notre auteur. Dans ce roman féminin par certains côtés et surtout binaire qui comporte, à égalité, deux protagonistes, Renaut a multiplié les jeux sur l'apparence et la réalité; il a exploré toutes les formes du dédoublement et du redoublement pour exprimer sa vision du monde: c'est dans les muances et les contradictions de la société et des hommes que se trouve la merveille. Fondée sur une lutte des contraires qui se manifeste aussi bien dans la syntaxe, les formules et les images que dans l'intrigue et l'évolution des personnages, l'oeuvre de Renaut est structurée par un mouvement ascendant du paraître à l'être, de l'erreur à la vérité, de la division, de la séparation et des contradictions à l'unité de l'individu, du couple, de la famille et de la société. Cette unité tire sa force du romanesque qui donne son sens à la réalité. Si Renaut reprend, après Cligès et le Chevalier au lion, le motif de l'échange des coeurs, « le coeur et le corps n'entament pas un débat, comme souvent dans la littérature médiévale; mais Renaut, à travers leur opposition, qui exprime une dualité de l'être, atteint, grâce au coeur, essence de la personne, une unité pour lui fondamentale». Mais le romancier est assez lucide pour savoir que cette quête n'aboutit pas toujours et que la réussite dépend de la qualité des âmes.