share_book
Envoyer cet article par e-mail

Une philosophie pour la physique quantique : Essai sur la non-séparabilité et la cosmologie de A. N. Whitehead

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Une philosophie pour la physique quantique : Essai sur la non-séparabilité et la cosmologie de A. N. Whitehead

Une philosophie pour la physique quantique : Essai sur la non-séparabilité et la cosmologie de A. N. Whitehead

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Une philosophie pour la physique quantique : Essai sur la non-séparabilité et la..."

Une réflexion générale sur la relativité et la physique quantique conduit à s'interroger sur la représentation du monde physique à laquelle peut prétendre notre connaissance. La " non-séparabilité " de deux particules corrélées, implicitement prédite par les équations de Heisenberg et de Schrödinger (1925 et 1926), a été mise en évidence par les expériences d'Alain Aspect (1982) et de Nicolas Gisin (1997). Elle est le phénomène le plus porteur de sens nouveau. L'épistémologie quantique s'en trouve confortée et rend obsolète la " vision du monde " issue de la physique newtonienne. Il faut donc une nouvelle métaphysique. La cosmologie d'Alfred North Whitehead (1861-1947), mathématicien de réputation internationale, élaborée entre 1920 et 1930 et enseignée à Harvard de 1924 à 1947, tient compte des découvertes scientifiques de son époque et manifeste encore une surprenante pertinence. Elle doit pourtant être complétée en introduisant dans son schème catégoriel les derniers développements de la physique quantique : le principe de superposition et celui d'enchevêtrement. Le présent ouvrage s'efforce d'actualiser la cosmologie de Whitehead et d'en faire une métaphysique pour notre temps.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 366  pages
  • Dimensions :  3.0cmx13.2cmx21.4cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Les acteurs de la science
  • ISBN :  2747597822
  • EAN13 :  9782747597821
  • Classe Dewey :  530
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Une réflexion générale sur la relativité et la physique quantique conduit à s'interroger sur la représentation du monde physique à laquelle peut prétendre notre connaissance. La " non-séparabilité " de deux particules corrélées, implicitement prédite par les équations de Heisenberg et de Schrödinger (1925 et 1926), a été mise en évidence par les expériences d'Alain Aspect (1982) et de Nicolas Gisin (1997). Elle est le phénomène le plus porteur de sens nouveau. L'épistémologie quantique s'en trouve confortée et rend obsolète la " vision du monde " issue de la physique newtonienne. Il faut donc une nouvelle métaphysique. La cosmologie d'Alfred North Whitehead (1861-1947), mathématicien de réputation internationale, élaborée entre 1920 et 1930 et enseignée à Harvard de 1924 à 1947, tient compte des découvertes scientifiques de son époque et manifeste encore une surprenante pertinence. Elle doit pourtant être complétée en introduisant dans son schème catégoriel les derniers développements de la physique quantique : le principe de superposition et celui d'enchevêtrement. Le présent ouvrage s'efforce d'actualiser la cosmologie de Whitehead et d'en faire une métaphysique pour notre temps.