share_book
Envoyer cet article par e-mail

Liberté politique, N° 41 : Guide politique de la bioéthique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Liberté politique, N° 41 : Guide politique de la bioéthique

Liberté politique, N° 41 : Guide politique de la bioéthique

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Liberté politique, N° 41 : Guide politique de la bioéthique"

Pourquoi un guide politique de bioéthique ? La première loi de bioéthique a été votée en France en 1994. Révisable tous les cinq ans, la loi revue en 2004 sera réexaminée en 2009. Ce guide a pour but d'éclairer le citoyen et de l'aider à prendre toute sa part dans un débat qui ne doit pas être confisqué par le législateur et les scientifiques. Plusieurs questions fondamentales doivent être de nouveau posées. Qu'est-ce que la bioéthique ? Pourquoi une révision tous les cinq ans ? Depuis l'aube des siècles, il n'y eut besoin ni de lois ni de bioéthique : Hippocrate et Antigone guidaient les consciences. De nos jours, le droit suit les moteurs, et c'est le progrès qui décide de la personne humaine : le législateur et le scientifique disposent-ils du " droit à l'enfant " et du " droit à la santé " ? Le politique peut-il transférer à des comités d'experts le pouvoir de délivrer des autorisations de recherche ? Qu'il s'agisse de procréation (PMA, DPI) ou de médecine régénératrice (la thérapie cellulaire), c'est le destin de l'embryon - et le sort du malade - qui est au coeur de la réconciliation entre l'homme et la science.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 310  pages
  • Dimensions :  2.8cmx17.0cmx23.8cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Privat Paru le
  • Collection : LIBERTE POLITIQ
  • ISBN :  2708998080
  • EAN13 :  9782708998087
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pourquoi un guide politique de bioéthique ? La première loi de bioéthique a été votée en France en 1994. Révisable tous les cinq ans, la loi revue en 2004 sera réexaminée en 2009. Ce guide a pour but d'éclairer le citoyen et de l'aider à prendre toute sa part dans un débat qui ne doit pas être confisqué par le législateur et les scientifiques. Plusieurs questions fondamentales doivent être de nouveau posées. Qu'est-ce que la bioéthique ? Pourquoi une révision tous les cinq ans ? Depuis l'aube des siècles, il n'y eut besoin ni de lois ni de bioéthique : Hippocrate et Antigone guidaient les consciences. De nos jours, le droit suit les moteurs, et c'est le progrès qui décide de la personne humaine : le législateur et le scientifique disposent-ils du " droit à l'enfant " et du " droit à la santé " ? Le politique peut-il transférer à des comités d'experts le pouvoir de délivrer des autorisations de recherche ? Qu'il s'agisse de procréation (PMA, DPI) ou de médecine régénératrice (la thérapie cellulaire), c'est le destin de l'embryon - et le sort du malade - qui est au coeur de la réconciliation entre l'homme et la science.