share_book
Envoyer cet article par e-mail

Rome et les Goths : IIIe-Ve siècle, invasions et intégration

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Rome et les Goths : IIIe-Ve siècle, invasions et intégration

Rome et les Goths : IIIe-Ve siècle, invasions et intégration

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Rome et les Goths : IIIe-Ve siècle, invasions et intégration"

Vers la fin d'août 410, l'armée des Goths, à court de vivres et au bord de la mutinerie, stationne aux portes de Rome affamée. Son chef Alaric n'a plus d'autre issue que de piller Rome. En trois jours, la Ville éternelle succombe... pour la première fois depuis huit cents ans. Cette date de 410 fut longtemps considérée comme marquant la fin brutale de l'Antiquité. Les Goths, des barbares venus de l'est, auraient, en cent ans de guerres incessantes en raison de cultures supposées irréconciliables, attaqué l'Empire romain jusqu'à sa perte. Il n'en est rien. Ce sac de Rome par Alaric vient clore une période de deux cents ans - les IIIe et IVe siècles - au cours de laquelle les Goths, peuples des confins, se sont intégrés peu à peu au monde romain. Rome et les Goths explique, grâce à une relecture critique des textes anciens, les premières mentions des Goths aux frontières du monde romain, leur entrée en relation avec l'immense puissance de Rome et leur riposte violente quand l'armée romaine fut envoyée pour les détruire. Amis ou ennemis de l'Empire, les Goths sont inséparables de l'histoire de Rome, entre invasions et intégration. Une relecture passionnante et provocante de la fin de l'Empire romain d'Occident.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 237  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx22.8cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions Autrement Paru le
  • Collection : Mémoires/Histoire
  • ISBN :  274671261X
  • EAN13 :  9782746712614
  • Classe Dewey :  937.06
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Vers la fin d'août 410, l'armée des Goths, à court de vivres et au bord de la mutinerie, stationne aux portes de Rome affamée. Son chef Alaric n'a plus d'autre issue que de piller Rome. En trois jours, la Ville éternelle succombe... pour la première fois depuis huit cents ans. Cette date de 410 fut longtemps considérée comme marquant la fin brutale de l'Antiquité. Les Goths, des barbares venus de l'est, auraient, en cent ans de guerres incessantes en raison de cultures supposées irréconciliables, attaqué l'Empire romain jusqu'à sa perte. Il n'en est rien. Ce sac de Rome par Alaric vient clore une période de deux cents ans - les IIIe et IVe siècles - au cours de laquelle les Goths, peuples des confins, se sont intégrés peu à peu au monde romain. Rome et les Goths explique, grâce à une relecture critique des textes anciens, les premières mentions des Goths aux frontières du monde romain, leur entrée en relation avec l'immense puissance de Rome et leur riposte violente quand l'armée romaine fut envoyée pour les détruire. Amis ou ennemis de l'Empire, les Goths sont inséparables de l'histoire de Rome, entre invasions et intégration. Une relecture passionnante et provocante de la fin de l'Empire romain d'Occident.