share_book
Envoyer cet article par e-mail

Lignes et lignages dans la littérature arthurienne : Actes du 3e colloque arthurien organisé à l'université de Haute-Bretagne, 13-14 octobre 2005

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Lignes et lignages dans la littérature arthurienne : Actes du 3e colloque arthurien organisé à l'université de Haute-Bretagne, 13-14 octobre 2005

Lignes et lignages dans la littérature arthurienne : Actes du 3e colloque arthurien organisé à l'université de Haute-Bretagne, 13-14 octobre 2005

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Lignes et lignages dans la littérature arthurienne : Actes du 3e colloque arthurien..."

Le lignage et les " amis charnels " qui le constituent repose au Moyen Age sur une communauté de sang, dont le rôle est certainement antérieur à la mise en place des liens féodaux. En littérature, le lignage est un cadre essentiel : il permet aux personnages de s'intégrer et d'organiser des réseaux relationnels qui conditionnent souvent l'action. C'est aussi un moteur puissant de création littéraire, puisque les textes inventent volontiers, à partir d'un héros souche, l'histoire des pères, des fils, des neveux. C'est enfin un point névralgique, tant la paternité des grands rois fondateurs, Charlemagne, Alexandre ou Arthur, est douteuse. La matière arthurienne, centrée sur Arthur et Merlin, deux figures dont la naissance pose problème, s'épanouissant dans des reprises, des continuations et des récritures qui inventent des fils, des neveux, des ancêtres, est un champ particulièrement intéressant pour qui s'intéresse au lignage. La diversité des approches, mythologiques, folkloriques, poétiques, sémantiques, historiques, iconographiques, permet de saisir la richesse de cette problématique et d'en dégager les lignes de force. Ce volume contient les actes du troisième colloque arthurien de Rennes, " Lignes et lignages ", qui eut lieu à l'université de Rennes 2 les 13 et 14 octobre 2005.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 306  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.0cmx20.8cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Pu Rennes Paru le
  • Collection : Interférences
  • ISBN :  2753503982
  • EAN13 :  9782753503984
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

D'autres livres de Christine Ferlampin-Acher

Mythes et réalités, Histoire du Roi Arthur

Arthur a-t-il existé ? Si la réalité historique d'Arthur fait débat, c'est que ce roi est avant tout une figure légendaire portée par une tradition littéraire ancienne, puissante et complexe, dont les échos nourrissent encore notre imaginaire. Les témoignages littéraires sont nombreux [...

Voir tous les livres de Christine Ferlampin-Acher

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le lignage et les " amis charnels " qui le constituent repose au Moyen Age sur une communauté de sang, dont le rôle est certainement antérieur à la mise en place des liens féodaux. En littérature, le lignage est un cadre essentiel : il permet aux personnages de s'intégrer et d'organiser des réseaux relationnels qui conditionnent souvent l'action. C'est aussi un moteur puissant de création littéraire, puisque les textes inventent volontiers, à partir d'un héros souche, l'histoire des pères, des fils, des neveux. C'est enfin un point névralgique, tant la paternité des grands rois fondateurs, Charlemagne, Alexandre ou Arthur, est douteuse. La matière arthurienne, centrée sur Arthur et Merlin, deux figures dont la naissance pose problème, s'épanouissant dans des reprises, des continuations et des récritures qui inventent des fils, des neveux, des ancêtres, est un champ particulièrement intéressant pour qui s'intéresse au lignage. La diversité des approches, mythologiques, folkloriques, poétiques, sémantiques, historiques, iconographiques, permet de saisir la richesse de cette problématique et d'en dégager les lignes de force. Ce volume contient les actes du troisième colloque arthurien de Rennes, " Lignes et lignages ", qui eut lieu à l'université de Rennes 2 les 13 et 14 octobre 2005.