share_book
Envoyer cet article par e-mail

Faut-il avoir peur des OGM ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Faut-il avoir peur des OGM ?

Faut-il avoir peur des OGM ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Faut-il avoir peur des OGM ?"

Petit livret didactique illustré, ce Faut-il avoir peur des OGM ? reprend par le menu toute l'histoire des progrès génétiques. Depuis Johann Gregor Mendel, savant autrichien qui découvre le principe de l'hérédité, jusqu'aux récentes interventions menées en milieu hospitalier permettant de soigner des maladies héréditaires, c'est l'histoire méconnue du principe génétique qui est contée. La génétique pour le meilleur et pour le pire. Car avec ces organismes génétiquement modifiés, on peut donner la vie, mais on peut en même temps l'enlever. On peut aussi rivaliser avec l'ordre de la nature. L'homme, de par ses découvertes devient le concurrent direct de la nature. Il lui est loisible de changer, en le retardant ou en l'accélérant, le processus temporel de la nature. Grâce à la méthode du transfert de noyau, on peut créer un animal 100% transgénique beaucoup plus rapidement qu'avec les méthodes de transgénèse classique. Plus fort encore, on peut, avec la même cellule, fabriquer d'autres animaux transgénétiques identiques en un nombre d'exemplaires illimités. Le principe transgénique additionné au clonage, nous voici en proie à un possible qui modifierait considérablement notre rapport à la nature et à l'Homme. Une véritable révolution scientifique et morale est déjà en marche, même si depuis 1997 les vingt-deux États de l'Union ont proscrit légalement toute manipulation sur le génome humain. Mieux vaut savoir de quoi demain sera fait. --Denis Gombert

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 125  pages
  • Editeur :   Phare 
  • Collection : Phare Hachette
  • ISBN :  2846160120
  • EAN13 :  9782846160124
  • Classe Dewey :  660.6
  • Langue : Français

D'autres livres de Guerin

Maladies des volailles

Didier Vilatte a transmis en héritage son ouvrage à deux jeunes vétérinaires qui l'ont réactualisé non seulement sur le fond mais également sur la forme. Outre les mises à jour scientifiques, ils ont notamment créé une entrée par symptômes permettant à l'aviculteur d'assurer une observa...

Prix : 704 DH

Voir tous les livres de Guerin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Petit livret didactique illustré, ce Faut-il avoir peur des OGM ? reprend par le menu toute l'histoire des progrès génétiques. Depuis Johann Gregor Mendel, savant autrichien qui découvre le principe de l'hérédité, jusqu'aux récentes interventions menées en milieu hospitalier permettant de soigner des maladies héréditaires, c'est l'histoire méconnue du principe génétique qui est contée. La génétique pour le meilleur et pour le pire. Car avec ces organismes génétiquement modifiés, on peut donner la vie, mais on peut en même temps l'enlever. On peut aussi rivaliser avec l'ordre de la nature. L'homme, de par ses découvertes devient le concurrent direct de la nature. Il lui est loisible de changer, en le retardant ou en l'accélérant, le processus temporel de la nature. Grâce à la méthode du transfert de noyau, on peut créer un animal 100% transgénique beaucoup plus rapidement qu'avec les méthodes de transgénèse classique. Plus fort encore, on peut, avec la même cellule, fabriquer d'autres animaux transgénétiques identiques en un nombre d'exemplaires illimités. Le principe transgénique additionné au clonage, nous voici en proie à un possible qui modifierait considérablement notre rapport à la nature et à l'Homme. Une véritable révolution scientifique et morale est déjà en marche, même si depuis 1997 les vingt-deux États de l'Union ont proscrit légalement toute manipulation sur le génome humain. Mieux vaut savoir de quoi demain sera fait. --Denis Gombert