share_book
Envoyer cet article par e-mail

Elles aussi deviendront mères : des femmes qui se sentent stériles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Elles aussi deviendront mères : des femmes qui se sentent stériles

Elles aussi deviendront mères : des femmes qui se sentent stériles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Elles aussi deviendront mères : des femmes qui se sentent stériles"

À l'époque de l'insémination artificielle et des bébés-éprouvettes, on pourrait être tenté de ne plus envisager la maternité que sous l'angle de la biologie. Il n'est donc pas inutile de rappeler, comme le fait ici Élisabeth Jéronymidès, psychologue praticienne, qu'une femme enceinte n'est pas seulement une mère "porteuse". La conception, sa réalisation ou les difficultés qu'elle a au contraire à se produire, est toujours le résultat d'une histoire individuelle. En témoigne le fait que plus d'un cas de stérilité féminine sur dix ne présente à l'examen aucun fondement organique. La technique de fécondation in vitro approche les 100 % de réussite chez les animaux, mais seulement entre 15 % et 24 % chez l'être humain. L'écart souligne la forte composante psychique de la disposition humaine à enfanter. Le désir d'avoir un enfant ne coïncide pas toujours avec celui d'être mère. Circulant entre le compte rendu de cas et l'évocation de grandes figures culturelles empruntées à la littérature, à la Bible ou à la mythologie, l'auteur défend l'idée que les difficultés du "devenir mère" révèlent un rapport problématique de la femme à sa propre mère. Retour à l'origine, l'accouchement mettrait à l'épreuve en toute femme l'image maternelle qu'elle porte en elle. --Émilio Balturi

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 175  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.8cmx22.4cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Documents
  • ISBN :  2228893498
  • EAN13 :  9782228893497
  • Classe Dewey :  618
  • Langue : Français

D'autres livres de Elisabeth Jeronymides

Elles aussi deviendront mères : Des femmes qui se sentent stériles

« Une femme et l'enfant qu'elle voudrait mettre au monde - quoi de plus évident ? Mais lorsque la naissance tant désirée n'arrive pas, quand, après un long parcours effectué, solitaire, auprès de gynécologues spécialisés puis dans les hôpitaux, cette femme ne voit toujours pas la fécondi...

Voir tous les livres de Elisabeth Jeronymides

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

À l'époque de l'insémination artificielle et des bébés-éprouvettes, on pourrait être tenté de ne plus envisager la maternité que sous l'angle de la biologie. Il n'est donc pas inutile de rappeler, comme le fait ici Élisabeth Jéronymidès, psychologue praticienne, qu'une femme enceinte n'est pas seulement une mère "porteuse". La conception, sa réalisation ou les difficultés qu'elle a au contraire à se produire, est toujours le résultat d'une histoire individuelle. En témoigne le fait que plus d'un cas de stérilité féminine sur dix ne présente à l'examen aucun fondement organique. La technique de fécondation in vitro approche les 100 % de réussite chez les animaux, mais seulement entre 15 % et 24 % chez l'être humain. L'écart souligne la forte composante psychique de la disposition humaine à enfanter. Le désir d'avoir un enfant ne coïncide pas toujours avec celui d'être mère. Circulant entre le compte rendu de cas et l'évocation de grandes figures culturelles empruntées à la littérature, à la Bible ou à la mythologie, l'auteur défend l'idée que les difficultés du "devenir mère" révèlent un rapport problématique de la femme à sa propre mère. Retour à l'origine, l'accouchement mettrait à l'épreuve en toute femme l'image maternelle qu'elle porte en elle. --Émilio Balturi