share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'odeur du bonsaï avant licenciement

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'odeur du bonsaï avant licenciement

L'odeur du bonsaï avant licenciement

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'odeur du bonsaï avant licenciement"

Ce recueil de nouvelles puise ses thèmes dans la réalité de nos tropiques néolibéraux : la violence urbaine et ses dérivés qui se manifestent dans l'entreprise, à l'école ou même dans le cercle familial, la solitude des destins empêchés, le regard et les discours que la société pose sur les laissés pour compte de la modernité. Il ne s'agit pas de juger ou de déplorer, juste de restituer ces vies minuscules épinglées par une tragédie souvent comique et de saisir ces instants charnières où un geste ou une parole peut faire basculer l'existence. Une forme de résistance, déjà, surtout si l'humour fait dériver les certitudes un peu trop établies ! "L'humour est la politesse du désespoir" : cette formule attribuée à Achille Chavée semble s'appliquer à l'oeuvre de Franck Evrard tant son travail d'écriture fustige avec humour toutes les bassesses de nos sociétés et pointe du doigt les travers de nos contemporains. Avec L'odeur du bonsaï avant licenciement, l'auteur prouve que l'humour est une arme contre les larmes, un mot contre les maux !

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 214  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.8cmx20.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Aparis Paru le
  • Collection : CLASSIQUE
  • ISBN :  2812118504
  • EAN13 :  9782812118500
  • Langue : Français

D'autres livres de Franck Evrard

L'atelier d'écriture

L'Atelier d'écriture propose, sous la forme d'un cahier à écrire, 150 jeux et exercices de rédaction autour de la langue et de la littérature françaises destinés à tous ceux qui ont envie de se lancer dans des travaux d'écriture sans toujours savoir comment s'y prendre. Il présente, [.....

Dans la solitude des champs de coton

Résonances est une collection qui entend offrir l'essentiel des connaissances indispensables et incontournables permettant l'approche et l'étude efficace d'œuvres littéraires. ...

De la fellation dans la littérature

Cet essai est né d'un constat tout simple : l'omniprésence de la fellation dans la littérature française contemporaine. Le lecteur retrouve l'expression de cette pratique sexuelle dans des univers aussi différents que ceux de Georges Perec, Pascal Quignard, Michel Rio, Michel Houellebecq, Chris...

Voir tous les livres de Franck Evrard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ce recueil de nouvelles puise ses thèmes dans la réalité de nos tropiques néolibéraux : la violence urbaine et ses dérivés qui se manifestent dans l'entreprise, à l'école ou même dans le cercle familial, la solitude des destins empêchés, le regard et les discours que la société pose sur les laissés pour compte de la modernité. Il ne s'agit pas de juger ou de déplorer, juste de restituer ces vies minuscules épinglées par une tragédie souvent comique et de saisir ces instants charnières où un geste ou une parole peut faire basculer l'existence. Une forme de résistance, déjà, surtout si l'humour fait dériver les certitudes un peu trop établies ! "L'humour est la politesse du désespoir" : cette formule attribuée à Achille Chavée semble s'appliquer à l'oeuvre de Franck Evrard tant son travail d'écriture fustige avec humour toutes les bassesses de nos sociétés et pointe du doigt les travers de nos contemporains. Avec L'odeur du bonsaï avant licenciement, l'auteur prouve que l'humour est une arme contre les larmes, un mot contre les maux !