share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoires de Morts au Cours de la Vie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoires de Morts au Cours de la Vie

Histoires de Morts au Cours de la Vie

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoires de Morts au Cours de la Vie"

Les morts de proches et les frôlements de la sienne sont des événements biographiques qui bousculent profondément les cours de vies, sociale, relationnelle, personnelle. Avec beaucoup de biodiversité. Suivant l'âge, la proximité, la brutalité, la fréquence, la culture, le moment paroxystique... Mais avec une même sidération, encore accentuée par la perte de prégnance des grands modèles de survie. Et pourtant les vies reprennent leur cours, survivent. Pourquoi ? Et comment ? Autant de luttes pour la vie, péri et post mortem, intriguantes, riches d'acquis expérientiels vitaux à reconnaître, connaître, pour apprendre à vivre au mieux avec la mort. Tout un chantier de formation permanente à ouvrir, dans le prolongement complémentaire de celui des histoires de vies en formation. La préface d'Edgar Morin, combien vitalisante, atteste qu'une révolution copernicienne est possible, précieuse, en cours, à propos de notre conception de la mort. Elle propose l'exemple inaugural, voire archétypal, d'histoires de morts au cours de la vie. En aval et plus ponctuellement, l'ouvrage en fournit des éléments de construction. Vingt personnes ont réussi à percer les murs d'une communication limite, aux frontières de la vie et de la mort, pour exprimer leur expérience, selon une matrice qui croise les grands moments du mourir - avant, pendant, après -, avec différents types de morts, la sienne, celles de proches et celles des autres.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 324  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.4cmx23.8cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Histoire de vie et formation
  • ISBN :  2296545564
  • EAN13 :  9782296545564
  • Classe Dewey :  390
  • Langue : Français

D'autres livres de Gaston Pineau

Les histoires de vie

Faire sa vie n'est pas simple, la gagner non plus, la comprendre encore moins. Face à ces difficultés, il y a eu et il y a toujours une inflation d'expression du «moi» . Au-delà d'une pratique littéraire intimiste ou d'une méthode de recueil d'informations, les histoires de vie sont [....]...

Voir tous les livres de Gaston Pineau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les morts de proches et les frôlements de la sienne sont des événements biographiques qui bousculent profondément les cours de vies, sociale, relationnelle, personnelle. Avec beaucoup de biodiversité. Suivant l'âge, la proximité, la brutalité, la fréquence, la culture, le moment paroxystique... Mais avec une même sidération, encore accentuée par la perte de prégnance des grands modèles de survie. Et pourtant les vies reprennent leur cours, survivent. Pourquoi ? Et comment ? Autant de luttes pour la vie, péri et post mortem, intriguantes, riches d'acquis expérientiels vitaux à reconnaître, connaître, pour apprendre à vivre au mieux avec la mort. Tout un chantier de formation permanente à ouvrir, dans le prolongement complémentaire de celui des histoires de vies en formation. La préface d'Edgar Morin, combien vitalisante, atteste qu'une révolution copernicienne est possible, précieuse, en cours, à propos de notre conception de la mort. Elle propose l'exemple inaugural, voire archétypal, d'histoires de morts au cours de la vie. En aval et plus ponctuellement, l'ouvrage en fournit des éléments de construction. Vingt personnes ont réussi à percer les murs d'une communication limite, aux frontières de la vie et de la mort, pour exprimer leur expérience, selon une matrice qui croise les grands moments du mourir - avant, pendant, après -, avec différents types de morts, la sienne, celles de proches et celles des autres.