share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pour un catastrophisme éclairé : Quand l'impossible est certain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pour un catastrophisme éclairé : Quand l'impossible est certain

Pour un catastrophisme éclairé : Quand l'impossible est certain

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pour un catastrophisme éclairé : Quand l'impossible est certain"

Spécialiste des problèmes du risque, il nous livre là une réflexion sur le destin apocalyptique de l'humanité. Celle-ci se base sur sa vision originale du "catastrophisme éclairé" : "La catastrophe, comme événement surgissant du néant, ne devient possible qu'en se possibilisant". Autrement dit, si nous avons franchi un nouveau seuil dans la possibilité de nous anéantir, ce n'est pas par ignorance des dangers potentiels, mais parce que nous ne les croyons pas possibles. "S'il faut prévenir la catastrophe, on a besoin de croire en sa possibilité avant qu'elle ne se produise. Si inversement on réussit à la prévenir, sa non-réalisation la maintienne dans le domaine de l'impossible, et les efforts de prévention en paraissent rétrospectivement inutiles". Ce refus de reconnaître les risques, bien plus qu'une pseudo-incertitude scientifique serait le principal obstacle à une prise de conscience.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 215  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.2cmx19.8cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : La couleur des idées
  • ISBN :  2020538970
  • EAN13 :  9782020538978
  • Classe Dewey :  360
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Dupuy

La marque du sacré

Nous sommes tous religieux sans le savoir : Pire encore : parce que nous ne voulons pas le savoir : c'est cet aveuglement paradoxal qui tonde la raison contemporaine. ce livre, conçu comme mi polar métaphysique et théologique, traque la marque du sacré dans des textes ou des arguments qui se ...

Pour un catastrophisme éclairé

Spécialiste des problèmes du risque, il nous livre là une réflexion sur le destin apocalyptique de l'humanité. Celle-ci se base sur sa vision originale du "catastrophisme éclairé" : "La catastrophe, comme événement surgissant du néant, ne devient possible qu'en se possibilisant". [....]...

Petite métaphysique des tsunamis

Comment penser le mal au Xxi e siècle ? Le tsunami du 26 décembre 20004, la commémoration en 2005 de trois grandes catastrophes qui ont marqué l'Occident dans sa manière de se représenter le mal -Auschwitz ; Hiroshima et Nagasaki ; le tremblement de terre de Lisbonne (1er novembre 1755)- [....

La marque du sacré

Nous sommes tous religieux sans le savoir. Pire encore : parce que nous ne voulons pas le savoir ! C'est cet aveuglement paradoxal qui fonde la raison contemporaine. Ce livre, conçu comme un polar métaphysique et théologique, traque des indices, des traces : la marque du sacré dans des textes ou...

Voir tous les livres de Jean-Pierre Dupuy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Spécialiste des problèmes du risque, il nous livre là une réflexion sur le destin apocalyptique de l'humanité. Celle-ci se base sur sa vision originale du "catastrophisme éclairé" : "La catastrophe, comme événement surgissant du néant, ne devient possible qu'en se possibilisant". Autrement dit, si nous avons franchi un nouveau seuil dans la possibilité de nous anéantir, ce n'est pas par ignorance des dangers potentiels, mais parce que nous ne les croyons pas possibles. "S'il faut prévenir la catastrophe, on a besoin de croire en sa possibilité avant qu'elle ne se produise. Si inversement on réussit à la prévenir, sa non-réalisation la maintienne dans le domaine de l'impossible, et les efforts de prévention en paraissent rétrospectivement inutiles". Ce refus de reconnaître les risques, bien plus qu'une pseudo-incertitude scientifique serait le principal obstacle à une prise de conscience.