share_book
Envoyer cet article par e-mail

Monsieur de Saint-George, le nègre des Lumières

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Monsieur de Saint-George, le nègre des Lumières

Monsieur de Saint-George, le nègre des Lumières

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Monsieur de Saint-George, le nègre des Lumières"

Né en 1739 à Basse-Terre d'une esclave d'origine sénégalaise et d'un planteur noble, le beau mulâtre apparaît aujourd'hui comme l'une des figures les plus romanesques du XVIIIe siècle. Après une enfance en Guadeloupe et à Saint-Domingue, Saint-George est vite adopté par l'aristocratie parisienne pour ses multiples talents : escrimeur, danseur, séducteur, et surtout musicien, il dirige le Concert des amateurs puis la société de concerts de L'Olympique, considérés comme les meilleurs d'Europe, commande à Haydn ses Symphonies parisiennes, passe pour le rival de Mozart, et devient le premier Noir franc-maçon de France. Ami intime du duc d'Orléans, il habite l'un des plus somptueux hôtels particuliers de la rive gauche, et il est même nommé directeur de l'Opéra royal par Louis XVI, mais doit renoncer face au refus obstiné de deux cantatrices d'être dirigées par un... métis. A Londres, il se bat en duel contre le chevalier d'Eon, avant de s'engager corps et âme pour la Révolution : il crée alors un régiment de Noirs et de métis, la légion de Saint-George, qui combat sur les frontières du Nord. Trois ans après la mort de Saint-George, en 1799, Napoléon rétablit l'esclavage, et le nègre des Lumières, " Voltaire de la musique " selon l'abbé Grégoire, ou " Watteau de la musique " selon La Laurencie, s'enfonce dans une nuit de deux siècles. C'est le destin exceptionnel de ce répudié de l'histoire que retrace ici Alain Guédé, avec une allégresse et un brio qui rendent hommage à la vitalité et à la prééminence dans son siècle du grand Saint-George, dont on ne se lasse pas de lire les aventures et d'écouter la musique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 311  pages
  • Dimensions :  2.6cmx12.2cmx23.6cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : Romans Nouvell
  • ISBN :  2742723900
  • EAN13 :  9782742723904
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Guédé

Monsieur de saint-george

Né en 1739 à Basse-Terre d'une esclave de Guadeloupe et du représentant du roi dans la colonie, le beau mulâtre allait devenir une figure de son siècle : favori du royaume, rival de Mozart, mais aussi escrimeur, séducteur impénitent et révolutionnaire ardent....

Le Chevalier de Saint-George

Un très beau récit des aventures de Saint-George écrit par Alain Guédé avec de superbes illustrations de Serge Hochain. Le Chevalier de Saint-George est né en Guadeloupe de mère africaine et de père français. Il a grandi à Paris où on l'appelait le fameux Saint-George. Il a toujours été...

Voir tous les livres de Alain Guédé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Né en 1739 à Basse-Terre d'une esclave d'origine sénégalaise et d'un planteur noble, le beau mulâtre apparaît aujourd'hui comme l'une des figures les plus romanesques du XVIIIe siècle. Après une enfance en Guadeloupe et à Saint-Domingue, Saint-George est vite adopté par l'aristocratie parisienne pour ses multiples talents : escrimeur, danseur, séducteur, et surtout musicien, il dirige le Concert des amateurs puis la société de concerts de L'Olympique, considérés comme les meilleurs d'Europe, commande à Haydn ses Symphonies parisiennes, passe pour le rival de Mozart, et devient le premier Noir franc-maçon de France. Ami intime du duc d'Orléans, il habite l'un des plus somptueux hôtels particuliers de la rive gauche, et il est même nommé directeur de l'Opéra royal par Louis XVI, mais doit renoncer face au refus obstiné de deux cantatrices d'être dirigées par un... métis. A Londres, il se bat en duel contre le chevalier d'Eon, avant de s'engager corps et âme pour la Révolution : il crée alors un régiment de Noirs et de métis, la légion de Saint-George, qui combat sur les frontières du Nord. Trois ans après la mort de Saint-George, en 1799, Napoléon rétablit l'esclavage, et le nègre des Lumières, " Voltaire de la musique " selon l'abbé Grégoire, ou " Watteau de la musique " selon La Laurencie, s'enfonce dans une nuit de deux siècles. C'est le destin exceptionnel de ce répudié de l'histoire que retrace ici Alain Guédé, avec une allégresse et un brio qui rendent hommage à la vitalité et à la prééminence dans son siècle du grand Saint-George, dont on ne se lasse pas de lire les aventures et d'écouter la musique.