share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'invention de la République américaine

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'invention de la République américaine

L'invention de la République américaine

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'invention de la République américaine"

Peuple jeune, réputé sans histoire, les Américains sont les plus vieux républicains du monde. Inventeurs d'une nouvelle science du gouvernement, ils tirent une grande fierté de l'apothéose constitutionnelle qui clôture leur révolution. Le culte du Livre de la République, les serments de fidélité, les fêtes républicaines, la recherche obsessionnelle des " intentions premières " des Fondateurs manifestent un véritable fétichisme des origines. Propagandistes-nés, les Américains cherchèrent très tôt à exporter leurs idées. Ils eurent quelques succès auprès de nos constituants... Mais ils furent aussi marqués, beaucoup plus qu'on ne le croit, par le discours des Lumières. Leur découverte ? La république n'est pas la démocratie. Son objet est de contenir les passions de la multitude au nom des principes d'une sage représentation. L'extension du suffrage, l'abolition de l'esclavage, la création de nouveaux droits pour les femmes et les minorités ethniques sont les grandes étapes d'un lent processus de démocratisation, étalé sur près de trois siècles.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 351  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Hachette Littératures Paru le
  • Collection : Pluriel histoire
  • ISBN :  2012794629
  • EAN13 :  9782012794627
  • Classe Dewey :  320.973
  • Langue : Français

D'autres livres de Denis Lacorne

La Crise de l'identité américaine

Les Etats-Unis sont la terre d'élection des immigrés : c'est un pays d'accueil ouvert à tous, un singulier melting-pot où se mêlent les ethnies, les religions et les cultures les plus diverses. Cette nation plurielle ne s'est pas construite sans heurts ni violence. Car l'Amérique est aussi le ...

Prix : 126 DH
Les politiques de la diversité

Comment s'intègrent les nouveaux immigrés dans les villes ou les quartiers sensibles des Etats-Unis et du Royaume-Uni ? Quel accueil leur réservent les populations locales ? Quel est l'enjeu des mobilisations civiques ou ethniques observées dans les deux pays ? Partant d'une réflexion [....]...

Les Etats-Unis

Cet ouvrage pluridisciplinaire explore les limites, mais aussi les succès, de l'une des plus vieilles démocraties du monde. Il donne toute sa place à l'étude des rouages du système politique américain, au rôle des immigrants et des minorités ethnoraciales, aux questions religieuses, à la gl...

De la religion en Amérique : Essai d'histoire politique

En Amérique, tout semble imprégné de valeurs et de références religieuses : la politique, la morale, l'enseignement et jusqu'à la vie intime. Comme si l'esprit des premiers puritains continuait à régenter les lois et les mœurs de cette vieille démocratie. C'est ce rapport entre religion et...

Voir tous les livres de Denis Lacorne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Peuple jeune, réputé sans histoire, les Américains sont les plus vieux républicains du monde. Inventeurs d'une nouvelle science du gouvernement, ils tirent une grande fierté de l'apothéose constitutionnelle qui clôture leur révolution. Le culte du Livre de la République, les serments de fidélité, les fêtes républicaines, la recherche obsessionnelle des " intentions premières " des Fondateurs manifestent un véritable fétichisme des origines. Propagandistes-nés, les Américains cherchèrent très tôt à exporter leurs idées. Ils eurent quelques succès auprès de nos constituants... Mais ils furent aussi marqués, beaucoup plus qu'on ne le croit, par le discours des Lumières. Leur découverte ? La république n'est pas la démocratie. Son objet est de contenir les passions de la multitude au nom des principes d'une sage représentation. L'extension du suffrage, l'abolition de l'esclavage, la création de nouveaux droits pour les femmes et les minorités ethniques sont les grandes étapes d'un lent processus de démocratisation, étalé sur près de trois siècles.