share_book
Envoyer cet article par e-mail

Matériel de l'armée de l'Air Mirage F1: F1C Et F1B (1)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Matériel de l'armée de l'Air  Mirage F1: F1C Et F1B (1)

Matériel de l'armée de l'Air Mirage F1: F1C Et F1B (1)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Matériel de l'armée de l'Air Mirage F1: F1C Et F1B (1)"

Succédant au Mirage III et précédant le Mirage 2000, le Mirage F1 fut parfois qualifié d'avion ""de transition"". Pourtant cet intercepteur Mach 2 aux lignes très pures, mais dont la voilure de forme conventionnelle tranchait avec celle en delta précédemment utilisée sur les chasseurs construits par Dassault, a équipé pendant près de 30 ans une dizaine d'escadrons de chasse de l'Armée de l'Air. Entré en service en 1974, il assura non seulement la protection aérienne du territoire national mais fut également déployé outremer, principalement en Afrique. Le premier tome de cet ouvrage qui en comptera deux est consacré à la genèse de l'avion et à son utilisation au sein des différentes unités françaises, aussi bien dans sa version monoplace (F1C) que biplace (F1B).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 64  pages
  • Dimensions :  0.5cmx19.8cmx23.4cm
  • Poids : 317.5g
  • Editeur :   Histoire & Collections Paru le
  • ISBN :  2352500230
  • EAN13 :  9782352500230
  • Classe Dewey :  358.438 30944
  • Langue : Français

D'autres livres de LERT Frédéric

Les Matériels de l'armée de l'Air et de l'aéronavale : Super Etendard

En attendant son remplacement définitif par le Rafale M à lhorizon 2015, le Super Etendard est encore en première ligne de tous les combats menés par laviation navale française. Depuis le Liban jusquà lAfghanistan, en passant par le Kosovo et la Serbie, lavion marin a porté le feu contre ses ...

Matériel de l'armée de l'Air : Mirage F1 : F1Ct et F1Cr (2)

Le projet de Mirage F1CR, version spécifiquement conçue pour la reconnaissance du Mirage F1, voit le jour dès le début des années soixantedix. Même si la question ne relève pas encore d'une actualité brûlante, l'état major de l'armée de l'Air commence à réfléchir à la définition d'un...

Les Matériels de l'armée de l'Air : C160 Transall

Alors que son départ en retraite fut un temps annoncé pour 2005, le C160 Transall reste aujourd'hui la cheville ouvrière du transport aérien militaire français. Plus de quarante ans après son entrée en service, le bimoteur de transport tactique est présent sur l'ensemble des théâtres d'op...

Avions de combat américains : F14 Tomcat

Cette nouvelle collection est consacrée aux avions utilisés ces cinq dernière décennies par l'armée de l'air et la marine américaines Avec ce premier volume, Frédéric Lert présente la carrière de l'un des avions les plus mythiques de l'US NAVY : le F14 Tomcat, la « monture » de Tom Cruis...

Voir tous les livres de LERT Frédéric

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Succédant au Mirage III et précédant le Mirage 2000, le Mirage F1 fut parfois qualifié d'avion ""de transition"". Pourtant cet intercepteur Mach 2 aux lignes très pures, mais dont la voilure de forme conventionnelle tranchait avec celle en delta précédemment utilisée sur les chasseurs construits par Dassault, a équipé pendant près de 30 ans une dizaine d'escadrons de chasse de l'Armée de l'Air. Entré en service en 1974, il assura non seulement la protection aérienne du territoire national mais fut également déployé outremer, principalement en Afrique. Le premier tome de cet ouvrage qui en comptera deux est consacré à la genèse de l'avion et à son utilisation au sein des différentes unités françaises, aussi bien dans sa version monoplace (F1C) que biplace (F1B).