share_book
Envoyer cet article par e-mail

Oxygène

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Oxygène

Oxygène

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Oxygène"

L'auteur de L'Homme sans douleur confirme son très grand talent et sa place parmi les meilleurs romanciers anglais de sa génération. Roman choral, tout en finesse psychologique et style raffiné, Oxygène entrecroise les destins de trois personnages. En Angleterre, Alice Valentine, professeur de français septuagénaire, se meurt d'un cancer en phase terminale, partagée entre le souvenir d'un père, héros de guerre, qu'elle a mal connu, et celui d'un époux mort alcoolique. Son fils cadet, Alec, un traducteur de français solitaire et introverti, vit dans l'ombre de sa mère et affronte difficilement l'épreuve de cette perte inéluctable. Aux États-Unis vit le fils aîné d'Alice, Larry, son préféré, le plus brillant et sur lequel elle a fondé tous ses espoirs. La maladie de sa mère renvoie Larry à l'échec relatif d'une vie en demi-teintes : une carrière en panne, un mariage qui part à vau-l'eau, une petite fille asthmatique et kleptomane. Ancien champion de tennis, il travaille depuis plusieurs années comme acteur de second rang dans de mauvais feuilletons télévisés et, en manque de contrats, a fini par consentir à cachetonner dans un film porno. Parallèlement, à Paris, Laszlo, un dramaturge reconnu d'origine hongroise, homosexuel vieillissant, en est lui aussi à l'heure des bilans. Sa pièce à succès Oxygène sera traduite en anglais par Alec Valentine. Mais il reste hanté par l'insurrection de 1956 à Budapest, où il a joué un rôle actif dans la dissidence, mais durant laquelle il se reproche sa lâcheté ; et il voit avec inquiétude son meilleur ami à Paris, le peintre Franklin Wilie, sombrer dans une dépression sénile qui l'achemine vers le suicide. Nous sommes dans un monde en manque d'oxygène, un monde déboussolé, menacé emblématiquement d'asphyxie. Les rêves de bonheur s'effritent, les carrières s'effondrent, les moeurs se dégradent. Et pourtant, Oxygène n'est pas un livre pessimiste car, au-delà de toutes les épreuves, se profile le salut, l'inlassable quête de la solidarité humaine... Une oeuvre profonde et forte, absolument remarquable.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 352  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.0cmx22.0cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Albin Michel Paru le
  • Collection : Les Grandes Traductions
  • ISBN :  2226133879
  • EAN13 :  9782226133878
  • Classe Dewey :  823.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Andrew Miller

Pure

* WINNER OF THE 2011 COSTA BOOK OF THE YEAR AWARD * (. ) 'Every so often a historical novel comes along that is so natural, so far from pastiche, so modern, that it thrills and expands the mind. PURE is one . . . Miller's newly minted sentences are arresting, often unsettling and always thought-prov...

Voir tous les livres de Andrew Miller

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'auteur de L'Homme sans douleur confirme son très grand talent et sa place parmi les meilleurs romanciers anglais de sa génération. Roman choral, tout en finesse psychologique et style raffiné, Oxygène entrecroise les destins de trois personnages. En Angleterre, Alice Valentine, professeur de français septuagénaire, se meurt d'un cancer en phase terminale, partagée entre le souvenir d'un père, héros de guerre, qu'elle a mal connu, et celui d'un époux mort alcoolique. Son fils cadet, Alec, un traducteur de français solitaire et introverti, vit dans l'ombre de sa mère et affronte difficilement l'épreuve de cette perte inéluctable. Aux États-Unis vit le fils aîné d'Alice, Larry, son préféré, le plus brillant et sur lequel elle a fondé tous ses espoirs. La maladie de sa mère renvoie Larry à l'échec relatif d'une vie en demi-teintes : une carrière en panne, un mariage qui part à vau-l'eau, une petite fille asthmatique et kleptomane. Ancien champion de tennis, il travaille depuis plusieurs années comme acteur de second rang dans de mauvais feuilletons télévisés et, en manque de contrats, a fini par consentir à cachetonner dans un film porno. Parallèlement, à Paris, Laszlo, un dramaturge reconnu d'origine hongroise, homosexuel vieillissant, en est lui aussi à l'heure des bilans. Sa pièce à succès Oxygène sera traduite en anglais par Alec Valentine. Mais il reste hanté par l'insurrection de 1956 à Budapest, où il a joué un rôle actif dans la dissidence, mais durant laquelle il se reproche sa lâcheté ; et il voit avec inquiétude son meilleur ami à Paris, le peintre Franklin Wilie, sombrer dans une dépression sénile qui l'achemine vers le suicide. Nous sommes dans un monde en manque d'oxygène, un monde déboussolé, menacé emblématiquement d'asphyxie. Les rêves de bonheur s'effritent, les carrières s'effondrent, les moeurs se dégradent. Et pourtant, Oxygène n'est pas un livre pessimiste car, au-delà de toutes les épreuves, se profile le salut, l'inlassable quête de la solidarité humaine... Une oeuvre profonde et forte, absolument remarquable.