share_book
Envoyer cet article par e-mail

Georges Rouquier : Cinéaste poète et paysan

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Georges Rouquier : Cinéaste poète et paysan

Georges Rouquier : Cinéaste poète et paysan

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Georges Rouquier : Cinéaste poète et paysan"

Ce livre constitue l'unique référence sur Georges Rouquier (1909-1989), cinéaste dont l'oeuvre suscite un engouement qui ne se dément pas. Ses films majeurs : Farrebique (1946) et Biquefarre (1984), si singuliers dans le paysage cinématographique français dé par la représentation qu'ils nous proposent du monde paysan, sont sans cesse redécouverts par les nouvelles générations de cinéphiles. L'oeuvre de Rouquier est connue et reconnue dans le monde entier, principale-, ment outre-Atlantique où l'on considère ses films comme de fructueux objets d'étude pour les futurs cinéastes. Spielberg et Coppola, par exemple, tiennent la saga Farrebique et Biquefarre pour un événement marquant l'histoire du cinéma et s'y réfèrent fréquemment. Mais ces deux oeuvres phares ne doivent pas occulter un itinéraire cinématographique riche de nombreux films - courts ou longs métrages - que cet ouvrage parcourt minutieusement. En ouverture figure un texte autobiographique bouleversant de Rouquier, "Pêchelune", qui donne encore plus de relief à son oeuvre. Avec Rouquier, il n'est plus question de documentaires mais de documents. Il sait filmer les gestes de travail des paysans comme des artisans et, parce qu'il les filme avec amour, élargit son propos documentaire de départ jusqu'à la restitution de la vie, jusqu'à une forme de vérité humaine. Les films de Georges Rouquier sont la continuelle illustration de l'affirmation de Claude Chabrol : "Plus un sujet est petit, plus on peut le traiter avec grandeur." --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 317  pages
  • Dimensions :  2.0cmx22.0cmx30.0cm
  • Poids : 1592.1g
  • Editeur :   Editions Du Rouergue Paru le
  • ISBN :  2905209704
  • EAN13 :  9782905209702
  • Classe Dewey :  920
  • Langue : Français

D'autres livres de Dominique Auzel

Le cinéma

Divertissement pour les uns ou simple industrie pour les autres, le cinéma, indispensable invention des frères Lumière, a opéré une véritable révolution dans le onde des arts. Il a su rapidement trouvé sa place dans la société et s'imposer comme septième art. Aujourd'hui, le cinéma [....

François Truffaut : Le cinéphile passionné

François Truffaut a créé en près de trente ans une œuvre originale, cohérente, qui, des Quatre Cents Coups à Vivement dimanche !, tisse des liens secrets ou avoués entre ses propres films mais aussi avec ceux qu'il a admirés, nous renvoyant joyeusement à un choix de grandes créations du c...

François Truffaut à l'affiche

Des Quatre Cents Coups à Vivement Dimanche !, que ce soit à Paris, Stockholm, New York ou encore Pékin, les affiches stigmatisent pour l'éternité les films de François Truffaut et sont un regard universel sur son art. Aux quatre coins du monde, elles décalquent les vies parallèles de Truffau...

Voir tous les livres de Dominique Auzel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre constitue l'unique référence sur Georges Rouquier (1909-1989), cinéaste dont l'oeuvre suscite un engouement qui ne se dément pas. Ses films majeurs : Farrebique (1946) et Biquefarre (1984), si singuliers dans le paysage cinématographique français dé par la représentation qu'ils nous proposent du monde paysan, sont sans cesse redécouverts par les nouvelles générations de cinéphiles. L'oeuvre de Rouquier est connue et reconnue dans le monde entier, principale-, ment outre-Atlantique où l'on considère ses films comme de fructueux objets d'étude pour les futurs cinéastes. Spielberg et Coppola, par exemple, tiennent la saga Farrebique et Biquefarre pour un événement marquant l'histoire du cinéma et s'y réfèrent fréquemment. Mais ces deux oeuvres phares ne doivent pas occulter un itinéraire cinématographique riche de nombreux films - courts ou longs métrages - que cet ouvrage parcourt minutieusement. En ouverture figure un texte autobiographique bouleversant de Rouquier, "Pêchelune", qui donne encore plus de relief à son oeuvre. Avec Rouquier, il n'est plus question de documentaires mais de documents. Il sait filmer les gestes de travail des paysans comme des artisans et, parce qu'il les filme avec amour, élargit son propos documentaire de départ jusqu'à la restitution de la vie, jusqu'à une forme de vérité humaine. Les films de Georges Rouquier sont la continuelle illustration de l'affirmation de Claude Chabrol : "Plus un sujet est petit, plus on peut le traiter avec grandeur." --Ce texte fait référence à l'édition Poche .