share_book
Envoyer cet article par e-mail

Fuente Ovejuna

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Fuente Ovejuna

Fuente Ovejuna

  (Auteur)


Prix : 59,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Fuente Ovejuna"

Juez. Decid la verdad, buen viejo. Frond. Un viejo, Laurencia mia, atormentan. Laur. Qué porfia ! Esteb. Déjenme un poco. Juez. Ya os dejo. Decid, é quién matô a Femando ? Esteb. Fuente Ovejuna lo hizo. Laur. Tu nombre, padre, eternizo. ... LE JUGE. Dis la vérité, bon vieux. FRONDOSO. C'est un vieillard qu'on torture! LAURENCE. Oui... Et il résiste vaillamment. ESTEBAN. Laissez-moi... Arrêtez un instant. LE JUGE. Bien; on arrête... Dis-moi : qui a tué le Commandeur ? ESTEBAN. C'est Fuente Ovejuna. LAURENCE. 0 mon père! que votre nom soit béni à jamais! FRONDOSO. Quel courage admirable! LE JUGE. Maintenant à cet enfant. Donne un tour de corde. Chien, je sais que tu connais la vérité. Dis-moi, qui a tué ? Serre plus fort, espèce d'ivrogne! L'ENFANT. C'est Fuente Ovejuna, monsieur le juge. LE JUGE. Ah! ventrebleu, bande de manants, je vais vous pendre tous de mes propres mains! Qui a tué le Commandeur ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 189  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.6cmx17.4cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Garnier Flammarion / Littérature bilingue
  • ISBN :  2080706985
  • EAN13 :  9782080706980
  • Classe Dewey :  850
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Juez. Decid la verdad, buen viejo. Frond. Un viejo, Laurencia mia, atormentan. Laur. Qué porfia ! Esteb. Déjenme un poco. Juez. Ya os dejo. Decid, é quién matô a Femando ? Esteb. Fuente Ovejuna lo hizo. Laur. Tu nombre, padre, eternizo. ... LE JUGE. Dis la vérité, bon vieux. FRONDOSO. C'est un vieillard qu'on torture! LAURENCE. Oui... Et il résiste vaillamment. ESTEBAN. Laissez-moi... Arrêtez un instant. LE JUGE. Bien; on arrête... Dis-moi : qui a tué le Commandeur ? ESTEBAN. C'est Fuente Ovejuna. LAURENCE. 0 mon père! que votre nom soit béni à jamais! FRONDOSO. Quel courage admirable! LE JUGE. Maintenant à cet enfant. Donne un tour de corde. Chien, je sais que tu connais la vérité. Dis-moi, qui a tué ? Serre plus fort, espèce d'ivrogne! L'ENFANT. C'est Fuente Ovejuna, monsieur le juge. LE JUGE. Ah! ventrebleu, bande de manants, je vais vous pendre tous de mes propres mains! Qui a tué le Commandeur ?