share_book
Envoyer cet article par e-mail

Marguerite de Valois : Mémoires et discours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Marguerite de Valois : Mémoires et discours

Marguerite de Valois : Mémoires et discours

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Marguerite de Valois : Mémoires et discours"

Pour Richelieu et Mme de Lafayette, pour Voltaire, pour Stendhal encore, Marguerite de Valois n'était pas la " reine Margot ", sobriquet inventé par Alexandre Dumas. Elle n'était pas non plus la princesse dépravée que la modernité associe à ce titre de fantaisie. Elle était la reine Marguerite, dernière représentante des Valois-Médicis et auteur de Mémoires fameux, édités tout au long de l'Ancien Régime - en France comme en Angleterre et en Italie. Rien de moins frelaté que ce succès, qui devait rebondir tout au long du XIXe siècle : le texte évoque avec un talent consommé les heures les plus dramatiques de l'époque des guerres de religion, mais aussi les intrigues rocambolesques de la cour d'Henri III, sans parler des amours tumultueuses des jeunes seigneurs et dames qui l'animaient. Les Mémoires sont ici accompagnés des deux autres textes en prose de la reine : la Déclaration du roi de Navarre, qu'elle écrivit en 1574 pour le compte de son époux, le futur Henri IV, coupable d'une tentative de coup d'Etat ; et le Discours sur l'excellence des femmes, qu'elle rédigea au crépuscule de sa vie, s'inscrivant ainsi dans la " querelle des femmes " qui faisait rage en France depuis près de deux siècles - mais qui l'avait jusqu'alors bien peu intéressée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 234  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.0cmx17.4cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Pu Saint-Etienne Paru le
  • Collection : Lacitedesdames
  • ISBN :  2862723320
  • EAN13 :  9782862723327
  • Classe Dewey :  944.029 092
  • Langue : Français

D'autres livres de Marguerite de Valois

Mémoires 1569-1577

"Lors allant trouver la reine sa mère, [Charles IX] envoya quérir Monsieur de Guise et tous les autres princes et capitaines catholiques, où fut pris résolution de faire, la nuit même, le massacre de la Saint-Barthélemy. Les huguenots me tenaient suspecte parce que j'étais catholique, et les ...

Prix : 24 DH

Voir tous les livres de Marguerite de Valois

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Pour Richelieu et Mme de Lafayette, pour Voltaire, pour Stendhal encore, Marguerite de Valois n'était pas la " reine Margot ", sobriquet inventé par Alexandre Dumas. Elle n'était pas non plus la princesse dépravée que la modernité associe à ce titre de fantaisie. Elle était la reine Marguerite, dernière représentante des Valois-Médicis et auteur de Mémoires fameux, édités tout au long de l'Ancien Régime - en France comme en Angleterre et en Italie. Rien de moins frelaté que ce succès, qui devait rebondir tout au long du XIXe siècle : le texte évoque avec un talent consommé les heures les plus dramatiques de l'époque des guerres de religion, mais aussi les intrigues rocambolesques de la cour d'Henri III, sans parler des amours tumultueuses des jeunes seigneurs et dames qui l'animaient. Les Mémoires sont ici accompagnés des deux autres textes en prose de la reine : la Déclaration du roi de Navarre, qu'elle écrivit en 1574 pour le compte de son époux, le futur Henri IV, coupable d'une tentative de coup d'Etat ; et le Discours sur l'excellence des femmes, qu'elle rédigea au crépuscule de sa vie, s'inscrivant ainsi dans la " querelle des femmes " qui faisait rage en France depuis près de deux siècles - mais qui l'avait jusqu'alors bien peu intéressée.