share_book
Envoyer cet article par e-mail

De Cicéron à Benjamin : Traducteurs, traductions, réflexions

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De Cicéron à Benjamin : Traducteurs, traductions, réflexions

De Cicéron à Benjamin : Traducteurs, traductions, réflexions

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De Cicéron à Benjamin : Traducteurs, traductions, réflexions"

Hommage à l'action des traducteurs à travers les siècles. Nous prenons aujourd'hui conscience de l'importance de la traduction dans le monde que ce soit au travers de l'activité des traducteurs et interprètes dans les institutions européennes et internationales ou du doublage et du sous-titrage cinématographiques, pour ne citer que deux exemples significatifs. Ce qui est moins connu du public, c'est la place de la traduction dans l'histoire de la société, de la culture et des langues. Sous cet angle, De Cicéron à Benjamin, en réunissant de façon chronologique et ordonnée un ensemble de témoignages ou d'études épars, peut se lire comme une initiation à l'histoire de la traduction. Mais il y a davantage; ce que l'on constate, c'est que la traduction, par sa nature feuilletée (herméneutique, reformulation, quête d'équivalence, réécriture) génère des interrogations et donc des réflexions. Ce parcours de traduction, qui va de l'Antiquité à nos jours, est ponctué de prises de position théoriques sur la nature de la traduction et la manière de l'effectuer; saint Jérôme nous donne le premier traité de traductologie, le Moyen Age recèle quelques textes et la Renaissance n'est pas en reste: Dolet et Du Bellay ne sont que des figures parmi d'autres ; le XVIIe siècle voit naître en France les premières études scientifiques sur corpus avec De Méziriac et Gaspar de Tende; au XVIIIe siècle, l'Angleterre, avec le fameux traité de Tytler, n'a rien à leur envier. Toutes ces productions, dont certaines émanent de praticiens, s 'Inscrivent dans des situations conflictuelles qui se sont perpétuées et affinées jusqu'à nos jours. On ne perçoit véritablement la portée des antagonismes actuels dans le domaine de la traductologie qu'à la lumière de ce cheminement passé; cet ouvrage demeure sans équivalent aujourd'hui.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 298  pages
  • Dimensions :  2.8cmx15.8cmx24.0cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Presses Universitaires Du Septentrion Paru le
  • Collection : Acquisition et transmission des savoirs
  • ISBN :  2859399852
  • EAN13 :  9782859399856
  • Classe Dewey :  418.02
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Ballard

Le Moyen Age en Occident

La collection HU Histoire propose des ouvrages de référence sur les grandes périodes historiques de la Préhistoire à nos jours. Elle réunit des instruments de travail indispensables, depuis la licence jusqu'aux cours d'enseignement. Chaque ouvrage s'appuie sur un vaste appareil pédagogique...

Les faux amis en anglais

Une approche neuve des faux amis, assortie d'une présentation claire et plaisante. Chaque rubrique est construite à partir d'un faux ami anglais : un système de signes simple permet le repérage immédiat des cas où son sens diffère de ceux où il coïncide avec celui de son homographe françai...

Les corpus en linguistique et en traductologie

Les contributions réunies dans ce volume soulignent le rôle central que tient la notion de corpus dans la recherche sur la/les langues(s) menée aussi bien par les linguistes que les traductologues. Les langues explorées vont du français à l'arabe en passant par l'espagnol, l'allemand et le pol...

Voir tous les livres de Michel Ballard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Hommage à l'action des traducteurs à travers les siècles. Nous prenons aujourd'hui conscience de l'importance de la traduction dans le monde que ce soit au travers de l'activité des traducteurs et interprètes dans les institutions européennes et internationales ou du doublage et du sous-titrage cinématographiques, pour ne citer que deux exemples significatifs. Ce qui est moins connu du public, c'est la place de la traduction dans l'histoire de la société, de la culture et des langues. Sous cet angle, De Cicéron à Benjamin, en réunissant de façon chronologique et ordonnée un ensemble de témoignages ou d'études épars, peut se lire comme une initiation à l'histoire de la traduction. Mais il y a davantage; ce que l'on constate, c'est que la traduction, par sa nature feuilletée (herméneutique, reformulation, quête d'équivalence, réécriture) génère des interrogations et donc des réflexions. Ce parcours de traduction, qui va de l'Antiquité à nos jours, est ponctué de prises de position théoriques sur la nature de la traduction et la manière de l'effectuer; saint Jérôme nous donne le premier traité de traductologie, le Moyen Age recèle quelques textes et la Renaissance n'est pas en reste: Dolet et Du Bellay ne sont que des figures parmi d'autres ; le XVIIe siècle voit naître en France les premières études scientifiques sur corpus avec De Méziriac et Gaspar de Tende; au XVIIIe siècle, l'Angleterre, avec le fameux traité de Tytler, n'a rien à leur envier. Toutes ces productions, dont certaines émanent de praticiens, s 'Inscrivent dans des situations conflictuelles qui se sont perpétuées et affinées jusqu'à nos jours. On ne perçoit véritablement la portée des antagonismes actuels dans le domaine de la traductologie qu'à la lumière de ce cheminement passé; cet ouvrage demeure sans équivalent aujourd'hui.