share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dynamiques et résistances politiques dans le nouvel espace européen

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dynamiques et résistances politiques dans le nouvel espace européen

Dynamiques et résistances politiques dans le nouvel espace européen

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dynamiques et résistances politiques dans le nouvel espace européen"

Alors que certains célébraient à l'envi la plus importante consultation électorale transnationale jamais organisée entre le 10 et le 13 juin 2004 - près de 360 millions d'électeurs représentant 25 États membres invités à désigner 732 députés au Parlement européen -, d'autres insistaient sur la montée inexorable depuis 1979 de l'abstention, signe du désintérêt et élément du déficit démocratique consubstantiel à l'Union européenne. Entre la version rose et la version noire, de vraies questions de fond sont objets de débat et portent sur le modèle de légitimité et de représentation politique sur lequel repose l'Union européenne. Le Parlement européen a reçu, au fil des années, tous les attributs d'une assemblée en régime parlementaire, et il possède des pouvoirs importants, notamment celui de codécision, dans des domaines qui se sont élargis progressivement. Pourtant il ne parvient à générer que des élections nationales de second ordre caractérisées par une forte abstention, souvent par un vote sanction à l'égard des gouvernements en place, des enjeux déseuropéanisés et une offre électorale pléthorique de listes. En regard, la participation a été très forte lors des référendums constitutionnels en France et aux Pays-Bas, sur des enjeux considérés comme majeurs dans les deux cas, et avec les résultats et les conséquences que l'on sait. Le présent ouvrage est consacré tout particulièrement à l'analyse des résultats des élections européennes de 2004, mais il met aussi en perspective le débat sur l'avenir de l'Union. Certains auteurs soulignent les lignes de fracture et les résistances des opinions publiques ; d'autres mettent en évidence certaines dynamiques à l'oeuvre dans cette Europe en mutation. A travers la diversité des prises de position les lecteurs trouveront des informations précieuses sur l'avenir de l'Union en ce début du XXI° siècle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 234  pages
  • Dimensions :  2.0cmx16.0cmx23.8cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Cahiers de la Nouvelle Europe
  • ISBN :  2747590097
  • EAN13 :  9782747590099
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Elisabeth Du Réau

L'Idée d'Europe au XXe siècle

Retracer l'histoire de l'idée de l'Europe, c'est déterminer les rapports entre l'idée d'Europe et l'idée d'Occident qui coexistent depuis l'aube des Temps modernes. Il s'agit d'un essai inscrit délibérément dans la dernière décennie du XXe siècle, qui prend en compte l'héritage des [.....

Voir tous les livres de Elisabeth Du Réau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Alors que certains célébraient à l'envi la plus importante consultation électorale transnationale jamais organisée entre le 10 et le 13 juin 2004 - près de 360 millions d'électeurs représentant 25 États membres invités à désigner 732 députés au Parlement européen -, d'autres insistaient sur la montée inexorable depuis 1979 de l'abstention, signe du désintérêt et élément du déficit démocratique consubstantiel à l'Union européenne. Entre la version rose et la version noire, de vraies questions de fond sont objets de débat et portent sur le modèle de légitimité et de représentation politique sur lequel repose l'Union européenne. Le Parlement européen a reçu, au fil des années, tous les attributs d'une assemblée en régime parlementaire, et il possède des pouvoirs importants, notamment celui de codécision, dans des domaines qui se sont élargis progressivement. Pourtant il ne parvient à générer que des élections nationales de second ordre caractérisées par une forte abstention, souvent par un vote sanction à l'égard des gouvernements en place, des enjeux déseuropéanisés et une offre électorale pléthorique de listes. En regard, la participation a été très forte lors des référendums constitutionnels en France et aux Pays-Bas, sur des enjeux considérés comme majeurs dans les deux cas, et avec les résultats et les conséquences que l'on sait. Le présent ouvrage est consacré tout particulièrement à l'analyse des résultats des élections européennes de 2004, mais il met aussi en perspective le débat sur l'avenir de l'Union. Certains auteurs soulignent les lignes de fracture et les résistances des opinions publiques ; d'autres mettent en évidence certaines dynamiques à l'oeuvre dans cette Europe en mutation. A travers la diversité des prises de position les lecteurs trouveront des informations précieuses sur l'avenir de l'Union en ce début du XXI° siècle.