share_book
Envoyer cet article par e-mail

Arts de la rue : La faute à Rousseau

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Arts de la rue : La faute à Rousseau

Arts de la rue : La faute à Rousseau

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Arts de la rue : La faute à Rousseau"

Les arts de la rue connaissent un succès indéniable. Quasi invisibles il y a trente ans, les compagnies se sont multipliées, le territoire s'est recouvert de festivals et les publics sont de plus en plus nombreux aux rendez-vous proposés. L'État soutient désormais, même si c'est encore modestement, des initiatives reconnues d'abord par les collectivités territoriales. La légitimité semble enfin acquise, mais au moment même où le secteur est en proie aux doutes. Crise d'identité d'autant plus profonde que l'histoire des arts de la rue est trouble, écartelée entre des filiations contradictoires. Ce sont les ambivalences que ce livre cherche à souligner et à discuter en pointant les rapports dialectiques entre démarche artistique et culture populaire, entre démocratisation culturelle et proposition festive, entre acculturation et divertissement, entre plaisir du texte reçu et immédiateté de l'image perçue. Sans prétendre apporter de réponse, ce livre cherche à interroger des évolutions et à poser un regard sans complaisance sur un secteur riche d'inventivité et de générosité. Car sous un même terme, les arts de la rue recouvrent de multiples visages. Or si le masque est bien signe de théâtralité, il se pourrait néanmoins que Janus, dieu des entreprises propices, ne cache une face plus sombre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 220  pages
  • Dimensions :  2.2cmx13.4cmx21.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Nouvelles études anthropologiques
  • ISBN :  2296038581
  • EAN13 :  9782296038585
  • Classe Dewey :  792.022
  • Langue : Français

D'autres livres de Serge Chaumier

La Déliaison amoureuse

Au désir de fusion, hérité du romantisme, encore omniprésent dans les idéaux amoureux et les représentations sociales de l'amour, s'oppose l'exigence d'indépendance et d'autonomie de l'homme moderne. Cette antinomie est d'autant plus marquée quand ce sont les femmes, [....]...

Des musées en quête d'identité : Ecomusée versus technomusée

Les guides spécialisés recensent près de 10 000 musées en France. A l'heure d'une définition plus restreinte du terme avancée par la loi sur les musées, cet ouvrage explore les conceptions et par conséquent les façons divergentes de " produire le musée ". Car sous un terme commun, professi...

L'amour fissionnel : Le nouvel art d'aimer

Le rapport de couple dans nos sociétés a profondément évolué sous l'effet de la tendance à l'individualisation, de la revendication des femmes à l'autonomie et à l'égalité, du droit à la reconnaissance et à l'expression d'une sexualité moins dissimulée - au moins dans les discours -, d...

L'inculture pour tous : La nouvelle utopie des politiques culturelles

10 ans à peine après sa création, le jeune ministère de la Culture est pris à parti, et Malraux voit son action contestée. Depuis, les crises vont se succédant jusqu'à interroger le bien-fondé d'un ministère dédié. L'Etat qui jusque-là était un vecteur d'entraînement et de dynamisme, ...

Voir tous les livres de Serge Chaumier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Les arts de la rue connaissent un succès indéniable. Quasi invisibles il y a trente ans, les compagnies se sont multipliées, le territoire s'est recouvert de festivals et les publics sont de plus en plus nombreux aux rendez-vous proposés. L'État soutient désormais, même si c'est encore modestement, des initiatives reconnues d'abord par les collectivités territoriales. La légitimité semble enfin acquise, mais au moment même où le secteur est en proie aux doutes. Crise d'identité d'autant plus profonde que l'histoire des arts de la rue est trouble, écartelée entre des filiations contradictoires. Ce sont les ambivalences que ce livre cherche à souligner et à discuter en pointant les rapports dialectiques entre démarche artistique et culture populaire, entre démocratisation culturelle et proposition festive, entre acculturation et divertissement, entre plaisir du texte reçu et immédiateté de l'image perçue. Sans prétendre apporter de réponse, ce livre cherche à interroger des évolutions et à poser un regard sans complaisance sur un secteur riche d'inventivité et de générosité. Car sous un même terme, les arts de la rue recouvrent de multiples visages. Or si le masque est bien signe de théâtralité, il se pourrait néanmoins que Janus, dieu des entreprises propices, ne cache une face plus sombre.